Ecoutez Radio Sputnik
    Venise

    Venise part en guerre contre le kebab

    © Photo. Tamara Polanitsina
    International
    URL courte
    20315

    Afin de sauvegarder le patrimoine culturel de Venise, les autorités municipales ont limité le nombre de points de vente de fast-food dans la ville.

    Les autorités vénitiennes ont interdit d'ouvrir de nouveaux points de vente de kebabs et limité le nombre de magasins de fast-food vendant de la pizza par morceaux, annonce le quotidien Guardian.

    La loi interdisant d'ouvrir de nouveaux points de vente de kebabs vise à préserver le patrimoine culturel de la ville.

    « Nous voulons limiter les activités incompatibles avec la sauvegarde du patrimoine culturel de la Venise », a déclaré la chef du département du tourisme Paola Mar.

    Tous les ans, Venise attire des millions de touristes ce qui génère des effets négatifs. Cela oblige les autorités de prendre des mesures pour sauvegarder le caractère unique et l'identité de la ville.

    Auparavant, Vérone et Florence ont pris des mesures similaires visant à limiter les fast-foods.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Un nouvel incident avec un pétrolier dans le Golfe? Téhéran livre sa version
    Mediapart affirme que de Rugy a démissionné afin d'éviter de nouvelles révélations sur ses frais de député
    L’irrésistible hausse du nombre d’agressions: «la France se sud-américanise»
    Tags:
    kebab, Paola Mar, Venise, Italie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik