Ecoutez Radio Sputnik
    L'ONG Zukunft Donbass à Lougnsk

    Aider le Donbass, un sujet «trop délicat» pour la politique allemande

    © Photo. Iwana Steinigk
    International
    URL courte
    Situation dans le Donbass (2017) (69)
    579459

    L’ONG Zukunft Donbass (Avenir du Donbass) a envoyé un nouveau lot d’aide humanitaire à Lougansk, des équipements sanitaires pour hôpitaux, mais, comme l’Ukraine n’en a toujours pas concerté l’itinéraire, le convoi a dû s’y rendre via la Russie. Iwana Steinigk, figurant parmi les auteurs du projet, en parle à Sputnik.

    Depuis un an, l'association allemande Zukunft Donbass (Avenir du Donbass), de l'État libre de (, aide les gens dans le Donbass, région où les hôpitaux ont particulièrement souffert des pilonnages et sont mal équipés, vu le blocus économique imposé par l'Ukraine, a raconté à Sputnik Iwana Steinigk qui était allée à Lougansk en avril où elle s'était entretenue avec des médecins et des habitants locaux.

    L’ONG Zukunft Donbass (Avenir du Donbass) dans la ville de Pervomaisk
    © Photo. Iwana Steinigk
    L’ONG Zukunft Donbass (Avenir du Donbass) dans la ville de Pervomaisk

    « Les gens souffrent évidemment des suites de la guerre et du blocus, mais les magasins de produits alimentaires sont de nouveau ouverts, les écoles fonctionnent et les hôpitaux sont réparés, dont beaucoup grâce à l'assistance de la Russie. Néanmoins, l'équipement médical est très insuffisant, et les locaux sont peu adaptés aux besoins des patients », a constaté l'interlocutrice de l'agence.

    Et de préciser que l'ONG envoyait des lits d'hôpitaux, des meubles et des fauteuils roulants dans les villes de Pervomaïsk et de Novosvetlovka en république populaire autoproclamée de Lougansk. Tout cela provient de ce qui reste dans les hôpitaux de Thuringe, alors que le transfert onéreux n'est financé que grâce à des donations de particuliers.

    Selon Mme Steinigk, malgré la transparence absolue de l'ONG et les lettres régulières des organisateurs, Zukunft Donbass n'a reçu aucun soutien des politiciens allemands.

    « J'ai bien l'impression que ce sujet est trop délicat pour la politique allemande. Il n'y a toujours aucun soutien de ce côté-là », a-t-elle déploré.

    Et d'ajouter que le ministère allemand des Affaires étrangères avait informé l'ONG du caractère illégal de son action.

    « Nous attendons cette fois encore la réponse de Kiev pour pouvoir expédier légalement notre aide dans le Donbass. […] Mais comment le faire quand cette région est totalement bloquée par la partie ukrainienne », a poursuivi l'interlocutrice de Sputnik.

    D'après cette dernière, tout porte à croire que la réintégration du Donbass ne soit plus l'objectif de Kiev.

    « La plupart des gens avec lesquels j'ai eu l'occasion de parler à Lougansk s'imaginent difficilement leur réintégration à l'Ukraine, que ce soit sur le plan pratique ou émotionnel. Il leur serait difficile de revenir dans le pays qui les a pilonnés », a conclu l'Allemande.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Situation dans le Donbass (2017) (69)

    Lire aussi:

    Donbass: depuis le blocus ferroviaire, plus aucune aide humanitaire
    Donbass: Berlin accordera une aide humanitaire
    Déclarations de Porochenko sur l’aide au Donbass : des subterfuges (RPD)
    Tags:
    équipements, hôpital, pilonnage, politiciens, politique, ONG, aide humanitaire, Sputnik, Zukunft Donbass, Novosvetlovka, Pervomaïsk, Donbass, Lougansk, Moscou, Russie, Kiev, Ukraine, Thuringe, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik