Ecoutez Radio Sputnik
    Idlib

    Syrie: la situation «stable» suite à l’application du mémorandum

    © REUTERS / Khalil Ashawi
    International
    URL courte
    3110

    Pour le Centre russe pour la réconciliation en Syrie, la situation dans le pays est «stable», à l’exception de quelques violations insignifiantes sur les territoires contrôlés par Daech.

    La situation dans la zone où est entré en vigueur le Mémorandum sur la création de zones de désescalade en Syrie est évaluée come stable, a indiqué dimanche le Centre russe pour la réconciliation des parties belligérantes en Syrie.

    La partie russe de la commission russo-turque pour les violations du régime de cessez-le-feu a enregistré 18 violations en 24 heures. La partie turque en a enregistré 15, a précisé un porte-parole du Centre.

    Ces violations représentent essentiellement des tirs sur les territoires contrôlés par les terroristes de Daech et du Front al-Nosra, a ajouté la source.

    Le Mémorandum sur la création de zones de désescalade en Syrie a été signé le 4 mai à Astana (Kazakhstan) par les pays garants (Russie, Turquie, Iran) du cessez-le-feu en Syrie. Il est prévu de créer quatre zones de ce type: dans la province d'Idlib, à Lattaquié, à Alep et à Hama; dans le nord de la province de Homs; dans la Ghouta orientale; dans le sud de la Syrie, dans les provinces de Deraa et de Quneitra.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

     

    Lire aussi:

    Zones de désescalade en Syrie: la diplomatie russe dévoile le texte du mémorandum
    Moscou: les contrevenants au mémorandum syrien pourront être éliminés par la force
    Zones de désescalade en Syrie: Moscou explique l’enthousiasme de Washington
    Tags:
    désecalade, mémorandum, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik