Ecoutez Radio Sputnik
    65 terroristes de Daech éliminés dans des tirs de missiles effectués par l’Iran

    Ankara transmet un message de Moscou à l'opposition anti-Assad

    © Sputnik. Mikhail Voskresensky
    International
    URL courte
    21353

    À la demande de la partie russe, Ankara a appelé les groupes armés anti-Assad à ne pas réagir aux provocations des djihadistes visant les forces gouvernementales.

    La Turquie a annoncé avoir exhorté les leaders de l'opposition armée syrienne à ne pas céder aux provocations des terroristes, a fait savoir le Centre russe pour la réconciliation en Syrie dans un communiqué.

    « La partie russe a proposé à la Turquie d'appeler les groupes d'opposition armée sous son contrôle à ne pas céder aux provocations des terroristes visant les forces gouvernementales syriennes. La partie turque a annoncé avoir exhorté les chefs de l'opposition à ne pas céder aux provocations des terroristes du Front al-Nosra et de Daech », lit-on dans le document.

    Samedi 6 mai, le régime de cessez-le-feu est entré en vigueur dans les quatre « zones de désescalade » en Syrie définies par le plan conclu la veille entre les trois nations garantes: la Russie, l'Iran et la Turquie.

    Le document prévoit entre autres l'arrêt des combats et des bombardements aériens ainsi que qu'un accès humanitaire à quatre zones disputées de Syrie situées sur l'ensemble du territoire de la province d'Idlib, dans certaines parties des provinces de Lattaquié, de Hama, d'Alep, dans plusieurs régions au nord de Homs, dans la Ghouta-orientale ainsi que dans le sud de Syrie (provinces de Daraa et de Quneitra).

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Zones de désescalade en Syrie: Moscou explique l’enthousiasme de Washington
    Moscou: les contrevenants au mémorandum syrien pourront être éliminés par la force
    Zones de désescalade en Syrie: la diplomatie russe dévoile le texte du mémorandum
    Moscou et Washington prêts à relancer le mémorandum sur le ciel syrien
    Tags:
    opposition, crise syrienne, Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, Etat islamique, Front al-Nosra, Russie, Turquie, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik