Ecoutez Radio Sputnik
    La Première ministre britannique Theresa May fait un discours à Londres devant ses partisans

    Theresa May s’engage à réduire l’immigration à des «dizaines de milliers»

    © AP Photo/ Stefan Rousseau
    International
    URL courte
    490

    Theresa May a déclaré qu’elle s’engageait à suivre l'objectif du Parti conservateur de réduire le taux de migration nette à quelques «dizaines de milliers», ramenant ce chiffre à des «niveaux viables».

    Le Parti conservateur britannique n’abandonne pas son objectif de limiter l’afflux de migrants au Royaume-Uni à quelques dizaines de milliers de personnes par an, selon la Première ministre britannique Theresa May qui a prononcé un discours devant ses partisans à Londres.

    « Je pense qu'il est important que nous continuions, et nous continuerons, à dire que nous voulons vraiment ramener la migration nette à des niveaux viables. Nous pensons à des dizaines de milliers », a-t-elle annoncé.

    Selon Mme May, après être sorti de l'Union européenne, le pays sera en mesure de contrôler ses frontières et d'établir ses règles d'entrée.

    « Une fois que nous aurons quitté l'Union européenne, nous aurons l'opportunité de nous assurer que nous avons le contrôle de nos frontières ici au Royaume-Uni, car nous pourrons établir nos règles pour les personnes venant de l'Union européenne », a souligné la chef du gouvernement britannique.

    « C'est une partie de l'image que nous n'étions pas en mesure de contrôler avant [la sortie du Royaume-Uni de l'UE, ndlr] et nous serons en mesure de la contrôler », a-t-elle ajouté.

    D'après les dernières estimations, au cours des 12 mois précédant septembre de l'année dernière, la migration nette au Royaume-Uni s'est élevée à 273 000 personnes, ce qui est 49 000 de moins que le niveau record enregistré durant la même période de l'année précédente.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Theresa May sommée de réduire l'influence politique de Boris Johnson
    Theresa May veut déclarer la guerre au «tourisme»
    Theresa May prête à effectuer une «frappe initiale préventive» nucléaire
    Theresa May risquerait de perdre son soutien en cas d’élections anticipées
    Tags:
    migrants, migration, politique, Parti conservateur (Royaume-Uni), Theresa May, Londres, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik