Ecoutez Radio Sputnik
    Militaire turc

    La Turquie érigera un mur pour se séparer de l'Iran

    © REUTERS / Umit Bektas
    International
    URL courte
    18287

    Ankara envisage de construire un mur à la frontière avec l'Iran afin de contrer les attaques de combattants du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), relatent les médias locaux.

    Cherchant à endiguer l'entrée de combattants kurdes sur le territoire du pays, les autorités turques ont l'intention d'ériger un mur à la frontière avec la République islamique d'Iran, écrit le quotidien Hurriyet.

    Selon le journal, le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), considéré par Ankara comme une organisation terroriste, possède plusieurs camps sur le territoire iranien à la frontière turque.

    « Entre 800 et 1 000 combattants kurdes se trouvent dans ces camps », a fait savoir une source proche du dossier citée par le Hurriyet. D'après l'interlocuteur du quotidien, ils « arrivent en Turquie, commettent des attaques et quittent le pays ».

    « Afin de prévenir de tels incidents, nous envisageons de construire un mur de 70 kilomètres à la frontière des provinces d'Ağrı er d'Iğdır avec l'Iran. Sur la partie restante de la frontière, des tours de surveillance et des barrages métalliques seront érigés », écrit le journal.

    En janvier dernier, la Turquie a construit un mur en béton de 330 kilomètres de long à sa frontière avec l'Irak et la Syrie.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    L'armée turque élimine des membres du PKK en Irak et en Turquie
    Le PKK : France maintient sa position malgré la pétition des eurodéputés
    Kurdistan irakien: le PKK quittera prochainement Sinjar
    Tags:
    terrorisme, sécurité, mur, frontière, Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), Iran, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik