Ecoutez Radio Sputnik
    Un nouvel accord pour le contrôle des migrants à Calais serait-il possible avec Macron?

    Un nouvel accord pour le contrôle des migrants à Calais serait-il possible avec Macron?

    © Sputnik . Irina Kalashnikova
    International
    URL courte
    437

    Commentant la victoire d’Emmanuel Macron au second tour de la présidentielle, le Premier ministre britannique Theresa May a reconnu que la procédure de contrôle des migrants à la frontière française, à Calais, devrait être revue. Néanmoins, Mme May pense que le nouveau Président de la France appréciera les avantages du système actuel.

    Le Premier ministre britannique Theresa May considère que la procédure de contrôle des migrants à la frontière française, à Calais, pourrait être revue suite à l'élection d'Emmanuel Macron à la présidence de la République française.

    « En ce qui concerne les accords du Touquet [relatifs à la mise en œuvre de contrôles frontaliers, ndlr], ils sont dans l'intérêt du Royaume-Uni ainsi que de la France. Bien évidemment, après les législatives qui auront lieu le 8 juin, le gouvernement britannique va se mettre à la table des négociations avec M. Macron et les autres pour discuter du fonctionnement du système existant au profit du Royaume-Uni et de la France », a déclaré Mme May aux journalistes lors de la campagne électorale aux Royaume-Uni qui bat son plein.

    Auparavant, Emmanuel Macron avait déjà évoqué son envie de revoir cet accord, notamment les questions concernant les enfants des migrants se retrouvant seuls en Europe sans leur famille.

    Dans le même temps, le Premier ministre britannique a appelé ses compatriotes à lui accorder « un mandat aussi assuré que celui de M. Macron » pour faciliter ainsi les négociations avec l'Union européenne concernant le Brexit.

    Le traité bilatéral du Touquet signé en 2003 offre aux responsables britanniques le droit de vérifier les passeports en France et vice versa. Dans cette situation, la frontière franco-britannique se trouve sur le sol français et les migrants voulant gagner le Royaume-Uni sont installés dans des camps à Calais et sur le littoral français. Auparavant, le Royaume-Unis avait annoncé le début de la construction d'un mur de quatre mètres de haut qui s'étendrait sur environ un kilomètre pour contenir les migrants à Calais.

    En avril, le parlement britannique a soutenu la proposition du Premier ministre Theresa May de tenir le 8 juin des élections législatives anticipées. La chef du gouvernement britannique estime qu'elles contribueront à unir le pays avant les négociations avec l'UE au sujet du Brexit.

    Les prochaines élections au Royaume-Uni n'étaient pas prévues avant 2020. Le Parti conservateur apparaît actuellement nettement en tête dans tous les sondages d'intentions de vote face au Parti travailliste, principale force d'opposition.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    La ville de Calais met les migrants à la diète
    La mairie de Calais veut-elle empêcher les migrants de se laver?
    Theresa May risquerait de perdre son soutien en cas d’élections anticipées
    Theresa May veut qualifier de «migrants» les étudiants étrangers
    Tags:
    Emmanuel Macron, Theresa May, France, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik