Ecoutez Radio Sputnik
    USS Carl Vinson

    Le Pentagone dépensera 8 mds USD pour muscler sa présence en Asie

    © AP Photo/ U.S. Navy/Mass Communication Specialist 2nd Class Z.A. Landers
    International
    URL courte
    15219

    Les États-Unis comptent renforcer leur contingent militaire dans la région Asie-Pacifique sur fond de tensions entre Washington et Pyongyang.

    Le département américain de la Défense a approuvé un plan visant à investir près de 8 milliards de dollars dans le renforcement de la présence militaire US dans l'Asie-Pacifique au cours des cinq prochaines années, relate le Wall Street Journal.

    Les militaires américains ont notamment l'intention de moderniser les infrastructures, de mener des exercices supplémentaires et de déployer plus de soldats et plus de navires dans la région en question, affirme le quotidien.

    Les partisans de cette initiative estiment qu'elle doit permettre aux États-Unis de marquer leur forte présence dans l'Asie-Pacifique dans le contexte des tensions accrues autour de la péninsule coréenne. Cependant, on ignore pour le moment où les militaires puiseront les fonds nécessaires pour mettre en œuvre un programme si ambitieux.

    Dans le même temps, ce projet serait susceptible de provoquer les inquiétudes de la Chine, ce qui pourrait contraindre Washington à entreprendre certaines démarches visant à rassurer Pékin, conclut le WSJ.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Le porte-avions USS Carl Vinson entre en mer du Japon
    Poutine appelle Trump à apaiser les tensions sur la péninsule coréenne
    Face à la menace nord-coréenne, Séoul s’équipe d’un nouveau radar
    Le système US THAAD désormais opérationnel en Corée du Sud
    Tags:
    nucléaire coréen, tensions, présence militaire, Pentagone, Péninsule de Corée, États-Unis, Asie-Pacifique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik