International
URL courte
Conflit au Soudan du Sud (66)
124
S'abonner

Des hommes armés ont attaqué mardi le convoi du vice-Président du Soudan du Sud, Taban Deng Gai, blessant trois de ses gardes du corps.

Le convoi du vice-Président sud-soudanais, Taban Deng Gai, a été attaqué par des inconnus, a signalé un représentant du gouvernement à l'agence Reuters. Trois gardes du corps du vice-Président ont été blessés. L'attaque est survenue alors que le convoi passait par la route reliant la capitale du pays Djouba et la ville de Bor, située sur la rive est du Nil blanc, à 200 kilomètres en aval de Djouba.

Selon le ministre de l'Information de l'État du Jonglei Jacob Akech Deng, le vice-Président est indemne.

Le Soudan du Sud, qui s'est séparé du Soudan en 2011, reste enlisé dans la guerre civile depuis 2013, le conflit oppose les autorités dont le Président Salva Kiir, membres de l'ethnie Dinka, à l'opposition composée majoritairement de Nuer. Plus de deux millions de personnes ont été déplacées. En août 2015, les parties en conflit ont signé une trêve, mais les combats ont repris par la suite.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Dossier:
Conflit au Soudan du Sud (66)

Lire aussi:

Le Soudan du Sud de nouveau visé par les sanctions US
Didier Raoult estime que le Covid-19 est désormais l'une des maladies respiratoires les moins graves - vidéo
Possible deuxième vague de Covid-19: «Il faut cesser d’accuser la population»
Tags:
blessés, convoi, attaque, Soudan du Sud
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook