International
URL courte
2271
S'abonner

La sénateur Larissa Waters est la première femme dans l’histoire d’Australie à avoir allaité son enfant pendant une réunion du Parlement.

Mardi 9 mai, des reporters ont pris des photos de Larissa Waters, sénateur au Parlement australien, au moment où la représentante des Verts donnait le sein à sa fille Alia, deux mois, pendant un vote.

« Je suis fière que ma fille Alia soit le premier enfant allaité dans le Parlement fédéral », a déclaré Mme Waters, citée par ABC net.

Les règles relatives à l'allaitement dans la salle de réunion du Parlement australien ont été modifiées dans la foulée d'un scandale qui a éclaté en 2015. À l'époque, Kelly O'Dwyer, ministre des Petites entreprises, était constamment obligée de sortir de la salle de réunions pour s'occuper de son nouveau-né.

Larissa Waters, une des initiatrices du changement de règles, est la première femme politique à bénéficier du droit d'allaiter son enfant au sein du Parlement.

« Nous avons besoin de davantage de femmes et de parents au Parlement. Nous avons besoin de davantage de postes de travail flexibles et de services de garde à la portée de tous », a commenté cette mère de deux enfants, à propos de sa performance.

Larissa Waters n'est pas l'unique parlementaire au monde à avoir allaité sur le lieu de travail. En 2015, Victoria Donda Perez de 37 ans, la député la plus glamour du Congrès national d'Argentine, a allaité sa fille de 8 mois pendant une session du Parlement. Des photos d'elle prises dans la salle de réunions sont devenues virales, au-delà des seules frontières argentines.

En 2016, la femme politique brésilienne Manuela D'Avila a donné le sein à sa fille intervenant au Parlement. Membre du parti communiste, elle faisait partie du groupe qui avait initié la loi autorisant l'allaitement en lieu public, au Brésil.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Les Spice Girls inspirent les défenseurs des droits des femmes
Droits des femmes: les Iraniennes guettent les changements
Topless helvétique: les femmes sont autorisées à se baigner seins nus à Genève
Tags:
allaitement, Larissa Waters, Australie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook