International
URL courte
4301
S'abonner

Un sénateur russe a ironisé sur le sort du patron du FBI, tellement préoccupé par la « menace russe » que celle de son propre licenciement lui a échappé.

Le président de la commission de la politique d'information au Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe), Alekseï Pouchkov, a commenté via Twitter le licenciement du directeur du FBI James Comey.

Selon le sénateur, l'ancien chef du service américain a mis tant d'énergie à suivre la « menace russe » qu'il n'a pas senti celle qui pesait sur lui-même.

« Le directeur a été étonné par la décision de son départ. Il a suivi avec tant de zèle la "menace russe" qu'il n'est pas parvenu à repérer la menace de son propre licenciement », a écrit le sénateur.

Rappelons que le Président des États-Unis a pris la décision de limoger le directeur du FBI James Comey suivant les recommandations du procureur général Jeff Sessions. James Comey a appris la nouvelle en pleine réunion avec ses employés et a rigolé, pensant qu'il s'agissait d'une blague.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Donald Trump renvoie le directeur du FBI
Le directeur du FBI sitôt limogé, Assange lui offre un job!
Des congressistes US déçus par l'enquête du FBI sur l'«ingérence russe»
Tags:
menace russe, licenciement, FBI, Jeff Sessions, Donald Trump, James Comey, Alexeï Pouchkov, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook