Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump

    Trump sur le limogeage de Comey: «Quand les choses se calmeront, ils me remercieront»

    © REUTERS / Joshua Roberts
    International
    URL courte
    1132

    Le Président américain Donald Trump est persuadé que les Républicains aussi bien que les Démocrates le remercieront d'avoir licencié le directeur du FBI James Comey qui «a perdu la confiance de presque tout le monde à Washington ».

    Après avoir limogé le patron du FBI James Comey, «incapable de diriger le Bureau», le chef de la Maison-Blanche est prêt à recevoir des remerciements de la part des deux principales forces politiques du pays.

    « M. Comey a perdu la confiance de presque tout le monde à Washington, des Républicains aussi bien que des Démocrates. Quand les choses se calmeront, ils me remercieront! », a écrit le dirigeant des États-Unis sur sa page Twitter.

    Auparavant, M. Trump a écrit sur sa page Twitter que « James Comey serait remplacé par quelqu'un qui ferait un bien meilleur travail, ramènerait l'esprit et le prestige du FBI. »

    Mardi 9 mai, Donald Trump a limogé le patron du FBI James Comey, en poste depuis 2013. Le Président américain a expliqué sa décision, prise sur la recommandation du procureur général Jeff Sessions, par le fait que M. Comey n'était pas en mesure de remplir ses fonctions de manière efficace.

    James Comey menait une enquête sur la prétendue intervention de la Russie dans la présidentielle américaine, qui n'a pourtant rien révélé.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Absorbé par la «menace russe», le chef du FBI n’a pas vu venir son limogeage
    Donald Trump renvoie le directeur du FBI
    Le directeur du FBI sitôt limogé, Assange lui offre un job!
    Un avion d'Air France reliant Moscou et Paris envoie un signal de détresse
    Tags:
    licenciement, FBI, James Comey, Donald Trump, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik