Ecoutez Radio Sputnik
    Le lieu du crash du Boeing malaisien dans le Donbass

    Crash du Boeing malaisien: les parents de victimes portent plainte contre l’Ukraine

    © Sputnik . Mikhail Voskresenskiy
    International
    URL courte
    17351
    S'abonner

    Les parents de victimes du crash du vol MH17 dans le Donbass se proposent de porter plainte contre l’Ukraine, qui n’a pas fermé son espace aérien malgré les dangers pour le trafic aérien civil liés à la guerre civile dans l’est du pays.

    Thomas Schansman a perdu son fils dans le crash du vol MH17 dans le Donbass en juillet 2014. Récemment, il a déclaré sur les ondes de RTL qu'il envisageait la possibilité de conjuguer ses efforts à ceux de l'avocat allemand Elmar Giemulla afin de porter plainte contre l'Ukraine qui n'a pas fermé son espace aérien sur le Donbass, malgré les combats qui faisaient (et font toujours) rage dans cette zone.

    M. Schansman avait déjà déposé une plainte contre l'Ukraine à la Cour européenne des droits de l'homme au nom de quatre citoyens d'Allemagne qui avaient comme lui perdu des proches dans le crash du vol MH-17.

    Au total, on réclame à l'Ukraine une compensation de 300 millions d'euros, soit un million pour chaque victime de la catastrophe.

    Thomas Schansman a reconnaît qu'il est impossible de rendre la vie aux morts, mais il estime qu'il faut lutter pour les droits des personnes qui voyagent à bord des avions, parce que les vols doivent se dérouler sans danger.

    Les parents des victimes espèrent que le verdict de la justice servira d'exemple et forcera les pays à fermer leur espace aérien en cas de danger.

    Un Boeing 777 de Malaysia Airlines transportant 283 passagers et 15 membres d'équipage s'est écrasé le 17 juillet 2014 dans l'est de l'Ukraine alors qu'il effectuait un vol d'Amsterdam à Kuala Lumpur. Toutes les personnes qui se trouvaient à bord de l'appareil ont péri. Tous les participants du conflit armé dans le Donbass démentent leur implication dans cette catastrophe.

    En mars 2017, un représentant de la Russie a communiqué aux juges de la Cour internationale de justice qu'en été 2014 au moins 17 systèmes antiaériens appartenant à l'armée ukrainienne se trouvaient dans l'est de l'Ukraine.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Crash du Boeing en Ukraine: la CEDH accepte une plainte contre Kiev
    Crash du Boeing malaisien: les conclusions divergent sur l'origine du tir de missile
    Crash du MH-17: des médias néerlandais dévoilent le mensonge de Kiev
    Tags:
    plainte, parents, victimes, Crash du Boeing 777 de Malaysia Airlines, Cour internationale de justice (CIJ), Cour européenne des droits de l'homme (CEDH), Elmar Giemulla
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik