International
URL courte
6180
S'abonner

Près de 55 années se sont écoulées depuis la crise des missiles de Cuba, un événement qui a mis le monde au bord de la guerre nucléaire, et voilà que le monde suit à nouveau avec angoisse un regain de tension, cette fois dans la péninsule de Corée. Des experts russes en parlent à Sputnik.

Les États-Unis ont à nouveau provoqué la Corée du Nord qui a réagi, en présentant lors d'un défilé militaire des armements qui ont provoqué des craintes au Japon, a déclaré à Sputnik Vladimir Evseïev, un expert militaire russe.

« Il est évident que la Corée du Nord n'abandonnera pas son programme. Aussi, est-il temps de s'entendre sur la limitation de son potentiel nucléaire et balistique. Il ne s'agit pas de le liquider, mais de le limiter contre certaines concessions de poids. À mon avis, c'est la seule voie possible à emprunter pour désamorcer la tension », a estimé l'expert.

Selon le spécialiste russe du Japon, Valeri Kistanov, la menace nord-coréenne est particulièrement exagérée au Japon.

« Je pense que le Premier ministre (Shinzo) Abe instrumentalise cette menace comme argument pour la croissance du potentiel militaire du Japon. Il s'agirait d'en finir avec la Constitution pacifiste qui a été imposée au Japon par les États-Unis à l'issue de la guerre », a estimé l'expert dans un entretien avec Sputnik.

Pendant la crise des missiles de Cuba de 1962, le décompte était fait heure par heure : en réponse au déploiement des missiles russes à Cuba, les Américains étaient prêts à entamer des actions militaires. Heureusement, le pire a été évité, mais aujourd'hui encore, le monde se retrouve au bord d'une guerre nucléaire, vu la tension autour du programme nucléaire et balistique de Pyongyang. Toute provocation est extrêmement dangereuse dans ces conditions.

Les experts appellent à reprendre les négociations à Six sur la dénucléarisation de la péninsule de Corée tant qu'il n'est pas trop tard.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

La Corée du Nord termine les essais de son missile à moyenne portée
La Corée du Nord déclare avoir mené ses «plus importants» exercices militaires
Missiles US au Japon pour contrer la Corée du Nord? Réponse disproportionnée, selon Moscou
«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Tags:
crise, nucléaire coréen, négociations, Sputnik, Vladimir Evseïev, Valeri Kistanov, Shinzo Abe, Péninsule de Corée, Cuba, Japon, Corée du Nord, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook