International
URL courte
687
S'abonner

À la veille de l’ouverture à Pékin du forum «Une ceinture, une route», on a appris que la Chine et les États-Unis étaient parvenus à un accord sur les exportations de bœuf américain, sous embargo depuis 13 ans, et l'achat de gaz naturel liquéfié (GNL) américain par les Chinois. L’expert de l’Université Fudan Wang Xianfeng en parle à Sputnik.

Dans le cadre du « plan d'action de 100 jours » lancé à la mi-avril par les Présidents américain et chinois, Donald Trump et Xi Jinping, un accord commercial a été conclu, et Pékin espère que Washington enverra ses représentants au grand forum « une Ceinture, une Route » (« One Belt, One Road », raccourci en « Obor »), a rappelé à Sputnik l'expert chinois Wang Xianfeng.

« Et voilà que les États-Unis ont décidé d'y envoyer leur représentant. […] À ce que je sache, le plan évoqué a été proposé par Pékin et approuvé par Washington », a déclaré l'interlocuteur de l'agence.

Selon ce dernier, il se peut que la Chine ait réfléchi à des mesures concrètes avant même le sommet sino-américain d'avril. Ainsi, l'entente enregistrée notamment sur les importations de bœuf américain et l'achat de GNL par la Chine permet de résoudre les problèmes dont l'administration du Président Donald Trump a hérités de celle de Barack Obama.

« La Chine et les États-Unis veulent avoir des relations économiques plus équilibrées, et les mesures concrètes tendant à cet objectif doivent, tout en profitant aux Américains, ne pas exiger trop de concessions de la part des Chinois », a souligné l'universitaire.

Et de relever que lors de la réalisation du « plan d'action de 100 jours », Pékin et Washington pourraient étudier et évaluer dans le moindre détail leur coopération économique et commerciale, en découvrant d'immenses potentialités en la matière.

« Cela pourrait constituer une grande avancée dans les efforts déployés par la Chine et les États-Unis pour parvenir à un commerce plus équilibré », a résumé l'expert.

Les observateurs internationaux constatent que l'accord commercial conclu entre Washington et Pékin manifeste un nouveau geste d'apaisement de l'administration Trump envers la Chine. Une chose est sûre : les premières mesures du « plan d'action de 100 jours » témoignent d'un esprit de coopération qui tranche avec la rhétorique antichinoise du candidat Trump pendant sa campagne. Autrement dit, avec cet accord commercial sino-américain, Donald Trump enterre la hache de guerre.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

La guerre commerciale USA-Chine aura-t-elle lieu?
La Chine prête à riposter en cas de guerre commerciale avec les USA
A l'OMC, les USA s'opposent à l'octroi du statut d'économie de marché à la Chine
Tags:
commerce, coopération, forum, plan, Université Fudan, Sputnik, Wang Xianfeng, Barack Obama, Donald Trump, Xi Jinping, Washington, États-Unis, Pékin, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook