Ecoutez Radio Sputnik
    Cybersécurité

    Les USA entendent moderniser leurs capacités en cybersécurité

    © Fotolia/ Feng Yu
    International
    URL courte
    261

    Candidat à l’élection présidentielle, Donald Trump avait promis qu’un texte sur la cybersécurité serait signé dès son accession au pouvoir. C’est chose faite désormais avec la signature du décret sur la modernisation de la sécurité informatique des États-Unis. L'expert américain Gary Miliefsky commente le document pour Sputnik.

    La responsabilité des risques de cybersécurité incombe aux dirigeants des agences fédérales qui devront se conformer aux normes établies par le NIST (National Institute for Standards and Technology) pour évaluer les risques et renforcer la protection de leurs infrastructures, a déclaré à Sputnik Gary Miliefsky, ancien conseiller à la sécurité informatique des États-Unis.

    « Les mesures envisagées comprennent, entre autres, la divulgation de vulnérabilités et la réponse aux violations de données, ainsi que des efforts particuliers à mener sur la menace des botnets », a précisé l'interlocuteur de l'agence.

    Selon ce dernier, le problème est qu'à l'aide de botnets, les hackers interceptent les courriels.

    L'expert en cybersécurité regrette qu'il n'existe à présent aucun moratoire sur des guerres de l'information ni accord international concernant les cyberattaques.

    « Une cyberguerre se poursuit sans discontinuer, et aucun pays ne pourra à lui seul régler le problème. […] Aussi, tous les grands pays, notamment la Russie, l'Inde, le Brésil, la Chine, les États-Unis et l'Ukraine, ainsi que l'Iran et la Corée du Nord, doivent-ils cesser de s'attaquer les uns les autres. Il faut qu'ils se réunissent et élaborent un accord commun sur la cybersécurité », a estimé M. Miliefsky.

    Et d'ajouter que, face au danger de cyberattaques, tout le monde devait être très attentif.

    Donald Trump a signé jeudi un décret pour lutter contre les cyberattaques au niveau fédéral. Le Président américain veut notamment que le réseau de sécurité des agences publiques soit amélioré, après qu'il ait été piraté par des hackers étrangers ces dernières années, et que le réseau énergétique et le secteur financier soient eux aussi mieux protégés contre les attaques sophistiquées.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    De nouvelles cyberattaques à craindre? Des inconnus cherchent à dérober l’antivirus
    Europol indique quand pourrait commencer une nouvelle vague de cyberattaques
    Washington redoute plus les cyberattaques de Pyongyang qu'une frappe nucléaire
    Tags:
    cybersécurité, cyberattaque, hackers, NIST (National Institute for Standards and Technology), Sputnik, Donald Trump, Gary Miliefsky, Ukraine, Chine, Brésil, Inde, Iran, Corée du Nord, Russie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik