International
URL courte
9112
S'abonner

Après Palmyre, un nouveau crime contre la civilisation syrienne et le patrimoine mondial a été commis en Syrie ces derniers jours : plusieurs statues et bas-reliefs de la ville de Doura Europos, sur l'Euphrate, ont été détruits par djihadistes.

Les combattants de Daech ont détruit plusieurs statues et bas-reliefs dans la ville de Doura Europos, dans l'est de la Syrie, a annoncé dimanche l'agence de presse syrienne SANA.

Sur les images et les vidéos diffusées sur Twitter, on voit des sculptures antiques et des bas-reliefs réduits en petits morceaux au moyen d'un marteau de forgeron.

Selon l'agence SANA, les djihadistes avaient déjà pillé la ville de Doura Europos, détruisant ses biens culturels. Les terroristes trafiquent des objets archéologiques, en les faisant sortir illégalement de Syrie, ou détruisent ce qu'ils ne peuvent pas vendre.

SANA a déjà qualifié l'incident de « nouveau crime contre la civilisation syrienne et le patrimoine mondial ».

Le site archéologique de Doura-Europos est situé à l'extrême est de la Syrie sur le moyen Euphrate, à 24 kilomètres au nord du site archéologique de Mari et à 35 kilomètres de la frontière irakienne. Des peintures murales y ont été découvertes le 30 mars 1920.
Depuis la mi-2014 la région reste sous le contrôle de Daech.

La ville syrienne de Palmyre, dont les vestiges sont classés au patrimoine mondial de l'Unesco, est restée pendant 10 mois sous contrôle des terroristes et a elle aussi subi de lourdes pertes culturelles.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Les chercheurs russes créent un modèle de Palmyre en 3D
Près de 8.000 nouveaux cas de Covid-19 et 499 décès en France en une journée
La NASA prépare une frappe sur un astéroïde fonçant vers la Terre
Tags:
antiquités, destruction, Etat islamique, Euphrate, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook