Ecoutez Radio Sputnik
    Jalalabad, Afghanistan

    Attaque contre une chaîne TV en Afghanistan, deux morts

    © AP Photo / Rahmat Gul
    International
    URL courte
    0 14
    S'abonner

    Des inconnus armés ont attaqué un bureau de la télévision publique afghane, faisant au moins deux morts et quatorze blessés.

    Deux personnes ont trouvé la mort et quatorze autres ont été blessées dans une attaque contre le siège de la Radio-Télévision afghane (RTA) à Jalalabad, capitale de la province de Nangarhar, indique l'agence Pajhwok.

    Auparavant, les médias ont annoncé que des inconnus armés avaient lancé un assaut contre le bureau. Des rapports faisant état d'une explosion à proximité du bâtiment ont été émis. Les échanges de tirs se sont poursuivis pendant plus de deux heures après le début de l'assaut, selon l'AFP.

    Le siège de la RTA est situé en face des bureaux du gouverneur provincial et du quartier général de la police à Jalalabad. Toutes les routes menant vers cette zone ont été bloquées.

    La province du Nangarhar, frontalière du Pakistan, abrite de nombreux combattants talibans, qui ont lancé fin avril leur offensive de printemps, ainsi que des djihadistes de Daech qui ont fait de cette région leur base-arrière en Afghanistan.

    Rien qu'en 2016, treize journalistes ont trouvé la mort en Afghanistan, selon les données de leur Comité de protection (AJSF).

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Le chef de Daech en Afghanistan abattu
    Les Talibans comptent créer leur propre «État» en Afghanistan
    En Afghanistan, les talibans lancent leur offensive de printemps
    Tags:
    chaîne de télévision, talibans, attaque, Radio-Télévision afghane (RTA), Afghanistan
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik