Ecoutez Radio Sputnik
    Cybersécurité

    Cybersécurité: Moscou prêt au dialogue, Washington tergiverse

    CC BY 2.0 / Blogtrepreneur / Data Security Breach
    International
    URL courte
    339390

    Donald Trump est pour l’instant incapable de former une équipe disposée à coopérer avec la Russie en matière de cybersécurité. Mais c’est aux Américains de répondre aux propositions avancées par la Russie dans ce domaine, selon un diplomate russe.

    La Russie est prête à dialoguer avec les États-Unis sur toutes les questions relatives à la cybersécurité globale, mais la position de l'actuel président Donald Trump l'empêche de former une équipe pour entamer une coopération concrète, a déclaré à Sputnik Andreï Kroutskikh, représentant du président russe chargé de la coopération internationale en matière de cybersécurité.

    Selon lui, Moscou a proposé à ses partenaires américains un programme de coopération, laquelle est possible «  si les États-Unis avancent des propositions constructives, s'ils sont prêts pour un dialogue d'égal à égal  ».

    À deux reprises, la Russie a présenté un projet de convention globale sur la lutte contre la cybercriminalité. Elle propose également d'élaborer des règles de comportement responsable pour les États dans le cyberespace, a-t-il rappelé.

    Et d'appeler la partie américaine à communiquer et à coopérer, notamment en matière de prévention d'incidents dans le domaine de l'information.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Pour Moscou, le virus WannaCry est un acte de cyberterrorisme
    Hackers, à vos claviers: le Pentagone appelle à pirater l’armée US
    Les USA entendent moderniser leurs capacités en cybersécurité
    Tags:
    cybersécurité, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik