International
URL courte
567
S'abonner

Le scandale autour des «secrets américains» révélés à la Russie signifie-t-il que les agences de renseignement étrangères seront désormais réticentes à échanger des données avec les États-Unis? La réponse est «non» pour la Grande-Bretagne, qui a confirmé son intention de continuer à transmettre ses renseignements à Washington.

Accusé d'avoir divulgué des informations secrètes au chef de la diplomatie russe, le Président américain Donald Trump a révélé sur son compte Twitter le contenu des données transmises au ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov au cours des négociations, tout en soulignant qu'il était en droit de le faire.

Le Premier ministre britannique Theresa May a réagi au scandale éclaboussant le Président américain, en confirmant la poursuite de la coopération britannique et américaine.

« Nous avons une relation très spéciale, comme vous le savez, avec les États-Unis… Les décisions concernant ce dont le Président Trump discute avec qui que ce soit à la Maison-Blanche relèvent du Président Trump. Nous continuons à travailler avec les États-Unis et continuons à partager des renseignements avec les États-Unis comme nous le faisons avec d'autres pays du monde parce que nous travaillons tous ensemble pour faire face aux menaces », a-t-elle déclaré lors d'un point de presse.

Se référant à des sources anonymes au sein des responsables américains, le journal Washington Post avait plus tôt assuré que lors de la réception du ministre russe des Affaires étrangères à la Maison-Blanche la semaine dernière, le Président Trump aurait révélé à ce dernier des informations sur l'organisation terroriste Daech classées top secrètes. La Maison-Blanche a qualifié ces propos de mensongers. Le secrétaire d'État américain Rex Tillerson, cité par la chaîne CNN, a déclaré que MM. Trump et Lavrov avaient évoqué lors de la rencontre les efforts et les menaces générales liés au terrorisme.

Le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov, a pour sa part qualifié de n'importe quoi toute cette affaire qui s'est créée autour de la soi-disant transmission d'informations secrètes.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Scandale Trump: un sénateur US explique qui est le vrai «traître»
Nouveau scandale: Trump a-t-il divulgué des secrets à Lavrov ?
Entretien Lavrov-Trump: la Russie pourrait fournir un procès-verbal écrit
Le pass sanitaire en cause? L’institut Pasteur améliore ses pronostics pour la quatrième vague
Tags:
services secrets, renseignement, Donald Trump, Theresa May, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook