Ecoutez Radio Sputnik
    la sécurité de l'information

    La Turquie crée une «cyber-armée» contre les menaces à la sécurité de l'information

    CC0
    International
    URL courte
    0 111

    La Turquie va renforcer sa sécurité dans le domaine de la sécurité des systèmes d’information après l’attaque informatique mondiale. Bientôt, les questions de sécurité de l'information seront sous le contrôle d’une «cyber-armée».

    La Turquie va créer une « cyber-armée » contre les éventuelles menaces informatiques, a déclaré le 18 mai le ministre turc de Transports, des Affaires maritimes et des communications, Ahmet Arslan, commentant la récente WannaCry, attaque « ransomware » qui a infecté plus de 300.000 ordinateurs dans le monde.

    « Les cyberattaques constituent une grande menace, donc nous renforçons la structure de sécurité. Environ 13 000 « pirates blancs » sont allés travailler dans le secteur public que nous avons créé. La «cyber-armée» sera composée de cinq groupes », a indiqué M. Arslan dans une interview accordée au journal Hurriyet.

    Le ministre a également noté que le cyberattaque n'avait pas nui à la Turquie grâce à l'avertissement envoyé le 21 mars à toutes les institutions et organisations de maintenir les bases de données principales fermées parce que les pirates cherchaient le paiement de rançons pour les données qu'ils avaient cryptées.

    « Nous avons formé des centres et des équipes pour régler les problèmes de cyberattaques à partir de 2013. Nous avons organisé des formations dans toutes les institutions, pas seulement le secteur public. Il y a une bonne coordination sur cette question. Nous avons informé les institutions de la possibilité de cette cyberattaque. Nous avons dit: « Mettez à jour votre logiciel de défense et les programmes antivirus ». Cela a été très important », a-t-il ajouté.

    L'attaque a fait, selon Europol, 300 000 victimes dans au moins 150 pays depuis le 12 mai. Les pirates ont utilisé une faille de sécurité dans le système d'exploitation Windows utilisée par la NSA, « EternalBlue », dont l'existence a été révélée mi-avril 2017 par les groupes de hackers appelés The Shadow Brokers et Equation Group.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Les cyberattaques récentes ne pourraient être qu’un entrainement
    Pour Moscou, le virus WannaCry est un acte de cyberterrorisme
    Assange: la CIA, «agence de renseignement la plus dangereuse et la plus incompétente»
    WannaCry: le pire est à venir, selon un expert turc
    Tags:
    sécurité informatique, virus, informatique, cybersécurité, cyberattaque, armée, Hurriyet, Ahmet Arslan, Ankara, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik