Ecoutez Radio Sputnik
    Julian Assange

    La police londonienne menace d'arrêter Julian Assange

    © AFP 2017 Ben Stansall
    International
    URL courte
    9241

    La police britannique se dit "obligée" d'arrêter Julian Assange s'il sort de l'ambassade de l'Equateur à Londres où il est reclus depuis plus de 5 ans.

    La police londonienne a menacé d'arrêter Julian Assange s'il tente de quitter l'ambassade équatorienne dans la capitale britannique.

    "Maintenant que les autorités suédoises ont abandonné leur enquête, M. Assange reste recherché pour un délit moins sérieux. La police londonienne fournira des moyens proportionnés à ce délit", a annoncé la police dans un communiqué.

    En 2012, l'intéressé avait violé  les conditions de sa liberté sous caution au Royaume-Uni.

    Plus tôt dans la journée, le parquet suédois a annoncé qu'il abandonnait ses poursuites pour viol contre le fondateur de WikiLeaks. L'Australien de 45 ans avait toujours nié les accusations portées contre lui en août 2010 par une Suédoise d'une trentaine d'années. Selon son avocat Per Samuelsson, il est désormais libre à quitter l'ambassade "à tout moment".

    Depuis 2012, M. Assange est réfugié à l'ambassade équatorienne à Londres dans l'espoir d'échapper à un mandat d'arrêt européen lancée par la Suède, tout en dénonçant une manœuvre visant à le faire extrader vers les États-Unis, où il risque d'être poursuivi pour la divulgation de documents confidentiels.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Le directeur du FBI sitôt limogé, Assange lui offre un job!
    Julian Assange prêt à traîner en justice le patron potentiel du FBI
    L'enquête pour viol contre Assange en Suède est close
    Tags:
    poursuites, ambassade, WikiLeaks, Julian Assange, Suède, Londres
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik