Ecoutez Radio Sputnik
    VKontakte

    L'Ukraine explique pourquoi elle a bloqué les réseaux sociaux russes

    © Sputnik.
    International
    URL courte
    5828012

    Kiev affirme avoir bloqué l'accès aux réseaux sociaux russes dans l'objectif d'empêcher le FSB de s'emparer des données personnelles de ses internautes.

    La décision de bloquer plusieurs sites d'information russes et les réseaux sociaux VKontakte (VK) et Odnoklassniki (OK) a été motivée par le souci de protéger les données personnelles des utilisateurs, a affirmé le porte-parole du Conseil national de sécurité et de défense de l'Ukraine (SNBO) Valentin Petro.

    « Conformément à la législation russe, les données retransmises par un service russe sont conservées en Russie, à disposition et sous contrôle de la partie russe qui en a l'accès illimité. Or, il s'agit de données personnelles de citoyens ukrainiens qui tombent ainsi entre les mains du Service fédéral de sécurité (FSB) », a expliqué M. Petro dans un entretien accordé à la chaîne locale 1+1.

    Mardi 16 mai, le Président ukrainien Piotr Porochenko a élargi la liste des personnes physiques et morales russes visées par les sanctions de Kiev. L'Ukraine a notamment imposé des restrictions à l'égard de plusieurs médias russes et des réseaux sociaux très populaires VKontakte et Odnoklassniki.

    Le groupe Internet russe Yandex, dont le moteur de recherche est utilisé par 32,9 % des internautes ukrainiens, et le groupe de cybersécurité Kaspersky Lab figurent désormais eux aussi dans la liste noire ukrainienne.

    Le secrétaire général du Conseil de l'Europe Thorbjorn Jagland a exprimé ses préoccupations face aux sanctions ukrainiennes visant les médias russes, alors que Moscou a accusé de Kiev de « se diriger à grands pas vers la construction d'un État autoritaire ».

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    VKontakte est entré dans le top 10 des plus grands réseaux sociaux du monde
    L’UE attend des éclaircissements de l’Ukraine sur le blocage des sites russes
    Kiev capitale nord-coréenne: Porochenko fustigé pour le blocage des sites russes
    Tags:
    médias, données personnelles, blocage, réseaux sociaux, VKontakte, FSB, Conseil de sécurité et de défense nationale (SNBO), Thorbjorn Jagland, Valentin Petro, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik