Ecoutez Radio Sputnik
    Bundestag in Berlin

    Sites russes bloqués par Kiev: «même situation qu’à l’époque de la RDA et de la RFA»

    © AFP 2017 Adam BERRY
    International
    URL courte
    237261

    Commentant le blocage des réseaux sociaux et des médias russes en Ukraine, une députée du Bundestag a souhaité que l’histoire des familles séparées des deux Allemagnes ne se répète pas dans le cas de l’Ukraine et de la Russie.

    Ute Finckh-Kramer, députée social-démocrate du Bundestag allemand, a comparé l'interdiction des réseaux sociaux russe en Ukraine à la situation à l'époque de la division de l'Allemagne.

    « À l'heure actuelle, la situation entre l'Ukraine et la Russie est la même qu'à l'époque de l'existence de la RDA et de la RFA. Je parle d'un grand nombre de liens de parenté entre les gens qui vivent en Ukraine et en Russie », a-t-elle dit lors des débats au Parlement.

    La parlementaire a noté que selon ses données, un tiers de la population d'Ukraine avait des parents en Russie et vice versa.

    « La question de l'accès aux réseaux sociaux russes en Ukraine n'est pas seulement celle de la liberté de la presse. La question est de savoir si l'Europe veut que les contacts personnels soient tels qu'ils ont été à l'époque de la RDA et de la RFA ou qu'ils restent inchangés et que les deux pays aient la possibilité d'entretenir des contacts au niveau personnel », a-t-elle interrogé.

    Mardi 16 mai, le Président ukrainien Piotr Porochenko a élargi la liste des personnes physiques et morales russes visées par les sanctions de Kiev. L'Ukraine a notamment imposé des restrictions à l'égard de plusieurs médias russes et des réseaux sociaux très populaires VKontakte et Odnoklassniki.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Porochenko a oublié de fermer ses comptes dans les réseaux sociaux qu’il a interdits
    Le département d’État US critique l’interdiction des médias russes en Ukraine
    L’UE attend des éclaircissements de l’Ukraine sur le blocage des sites russes
    Tags:
    médias, réseaux sociaux, blocage, Ute Finckh-Kramer, Russie, Ukraine, RFA, RDA
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik