Ecoutez Radio Sputnik
    L'ambassade d'Équateur à Londres

    L'Équateur demande une «sortie sûre» pour Assange du Royaume-Uni

    © REUTERS/ Peter Nicholls
    International
    URL courte
    0 613111

    La décision de la justice suédoise d'abandonner les poursuites pour viol contre le fondateur du site WikiLeaks a été saluée par l'Équateur qui a ensuite exhorté le Royaume-Uni à le laisser quitter le pays en toute sécurité.

    Après que ce matin, le parquet suédois a annoncé l'abandon des poursuites pour viol contre Julian Assange, le ministère équatorien des Affaires étrangères a salué la décision, tout en exigeant pour lui une sortie sûre du pays qui l'abritait, dans l'ambassade d'Équateur à Londres, depuis cinq ans.

    « Le mandat d'arrêt européen n'est plus valide. Le Royaume-Uni doit fournir une sortie sûre à M. Julian Assange », a souligné le chef de la diplomatie équatorienne Guillaume Long sur son compte Twitter.

    Julian Assange est réfugié à l'ambassade d'Équateur à Londres depuis juin 2012 pour éviter une extradition vers la Suède où des accusations de viol sont portées à son encontre, ce qu'il nie. Le fondateur de WikiLeaks affirme craindre que Stockholm ne l'envoie ensuite vers les États-Unis où il devrait répondre de la publication par WikiLeaks des documents militaires et diplomatiques révélés par Chelsea Manning.

    Vendredi, le parquet suédois a déclaré qu'il avait retiré le mandat d'arrêt européen contre M. Assange. Contrairement aux premières informations selon lesquelles M. Assange, les poursuites contre lui abandonnées, entendait demander l'asile politique à la France, l'avocat de l'intéressé, Juan Branco, a démenti une telle intention de son client, mais a souligné qu'on saluerait la détermination du gouvernement français à intervenir.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Assange «n’oublie pas et ne pardonne pas»
    Assange va demander l’asile politique à la France, selon son avocat
    La police londonienne menace d'arrêter Julian Assange
    L'enquête pour viol contre Assange en Suède est close
    Tags:
    demande, sortie, sécurité, Julian Assange, Equateur, Royaume-Uni, Londres
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik