Ecoutez Radio Sputnik
    James Mattis

    Raid de la coalition US: les forces frappées étaient «sous commandement iranien»

    © AFP 2017 Nicholas Kamm
    International
    URL courte
    152383344

    Évoquant la frappe de la coalition internationale menée par les États-Unis, le secrétaire américain à la Défense James Mattis a affirmé que les unités ciblées étaient présumément dirigées par l'Iran.

    Le raid de la coalition survenue jeudi en Syrie, non loin de la frontière avec l'Irak et la Jordanie, était une action « d'autodéfense » face à une « offensive » de la part de troupes « sous commandement iranien, comme nous le supposons », a déclaré le secrétaire américain à la Défense, le général James Mattis, lors d'un point presse.

    « C'étaient des forces dirigées par les Iraniens à l'intérieur d'une zone établie, coordonnée du cessez-le-feu. Nous croyons qu'ils sont entrés dans la zone en dépit du conseil des Russes. Je ne peux pas le confirmer, mais il semble que les Russes ont tenté de les dissuader », a estimé le général, ignorant pourtant s'il y avait des Iraniens sur place au moment de l'attaque.

    L'aviation de la coalition menée par les États-Unis a frappé jeudi soir un convoi pro-Assad en Syrie, dans la zone d'At-Tanf, à proximité de la frontière avec l'Irak et la Jordanie. Se trouvant dans la zone de désescalade établie, le convoi a pourtant été perçu comme « un danger pour les forces de la coalition », selon le Pentagone.

    D'après un représentant de la coalition américaine, la colonne visée par les frappes comportait des chars, des véhicules blindés, ainsi que de l'artillerie. Le convoi n'aurait pas répondu aux avertissements visant à l'empêcher de s'approcher trop près des forces de la coalition.

    Le ministère russe des Affaires étrangères a de son côté qualifié ce raid d'illégitime, d'illégal et de violation de la souveraineté de la Syrie.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Moscou: la frappe en Syrie confirme l’intention US d’encourager les terroristes d’al-Nosra
    Damas confirme la frappe de la coalition contre un site gouvernemental à At-Tanf
    La coalition US attaque les forces pro-Assad dans le sud du pays
    Tags:
    coalition, frappe aérienne, coalition anti-Daech, James Mattis, Russie, Iran, Syrie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik