Ecoutez Radio Sputnik
    Délégation américaine en Crimée: les sanctions contre la péninsule bientôt adoucies

    Délégation américaine en Crimée: les sanctions contre la péninsule bientôt adoucies

    © Sputnik. Sergei Malgavko
    International
    URL courte
    102576353

    La responsable de la délégation américaine en Crimée, la présidente du Centre américain pour les initiatives des citoyens (Center for Citizen Initiatives, CCI), Sharon Tennison, a prédit un assouplissement des sanctions occidentales contre la Crimée.

    La délégation américaine dirigée par la présidente du Center for Citizen Initiatives, Sharon Tennison, a rendu une visite le 18 mai à la presqu'île de Crimée. Lors de son séjour, Mme Tennison a suggéré que les sanctions occidentales contre la région russe seraient bientôt réduites et indiqué que la péninsule russe était très propice aux investissements.

    « La situation est en train de changer, et je pense que ces changements ne seront pas à long terme, mais sont susceptibles de se produire dans un proche avenir. Et là, je parle d'une période de six à 12 mois. Voici ce que je vois, en analysant l'information qui a été obtenue à partir des sources américaines et européennes », a déclaré Mme Tennison lors d'une conférence de presse au centre de presse de Crimée de Rossiya Segodnya.

    Selon elle, après la levée des sanctions qui doit se produire, les étrangers seront attirés vers la Crimée et le flux ne pourra être arrêté par personne. De plus, elle a indiqué que la Crimée était une région très intéressante en termes de biens immobiliers. Mme Tennison a ajouté que certains des diplômés du Centre d'initiatives civiles investissaient déjà en Crimée.

    « Tout d'abord, ils (les diplômés, ndlr) le font pour confirmer et pour faire comprendre à tout le monde que la Crimée est russe », a-t-elle conclu.

    La Crimée et Sébastopol ont été rattachés à la Russie à la suite d'un référendum tenu en mars 2014. 96,77 % des Criméens et 95,6 % des habitants de la ville de Sébastopol (ville criméenne avec un statut spécial) ont voté pour le rattachement à la Russie. La péninsule avait été « offerte » à l'Ukraine sans la moindre consultation populaire par Nikita Khrouchtchev en 1954.

    Aujourd'hui, l'Ukraine continue de considérer la Crimée comme une partie de son territoire. La majorité des pays occidentaux soutiennent la position de Kiev et ont introduit des sanctions contre la Russie en 2014.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    « Les sanctions contre la Russie seront levées prochainement », selon un sénateur italien
    Journal US: le secteur pétrolier russe pas affecté par les sanctions occidentales
    Booking.com ignore la demande de Kiev de désigner la Crimée comme ukrainienne
    Diplomatie russe: les inspecteurs et observateurs sont les bienvenus en Crimée
    Tags:
    investissements, sanctions, levée des sanctions, délégation, Rossiya Segodnya, Sharon Tennison, Crimée, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik