Ecoutez Radio Sputnik
    Un Russe accusé de cybercriminalité de nouveau devant le tribunal

    Un Russe accusé de cybercriminalité de nouveau devant le tribunal

    © Fotolia/ Vivian Seefeld
    International
    URL courte
    9777114

    Le Russe Roman Seleznev, accusé par la justice américaine pour piratage des données personnelles de détenteurs de cartes de crédit, s'est présenté de nouveau devant les tribunaux, après qu'il s'est vu déjà condamné à 27 ans de prison.

    Le département de la Justice américain a annoncé que le Russe Roman Seleznev, arrêté en 2014 aux Maldives alors qu'il s'apprêtait à prendre un vol en direction de Moscou, s'était présenté devant la cour de l'État de Géorgie, après avoir été condamné à une peine de 27 ans d'emprisonnement dans l'État de Washington.

    « Roman Seleznev de Vladivostok, en Russie, a comparu devant le tribunal accusé de cyberescroquerie, liée au piratage et au vol de données bancaires en 2008 à la compagnie RBS Worldpay, située à Atlanta, en Géorgie. Dans cet État, les accusations ont été portées contre Seleznev par le jury fédéral le 22 décembre 2014 », indique la déclaration.

    Le Russe, âgé de 32 ans, a été jugé coupable par les jurés sur cinq articles et 38 chefs d'accusation ayant eu lieu en août 2016. Il a été ainsi condamné à 32 ans de prison, ce qui est exceptionnellement rare pour de tels crimes aux États-Unis. Les accusateurs ont prouvé que Roman Seleznev avait causé des dommages évalués à plus de 170 millions de dollars.

    Lors du procès, les procureurs ont affirmé que 1,7 million de numéros des cartes bleues avaient été trouvés sur l'ordinateur de M. Seleznev tandis qu'au total, environ trois millions de numéros auraient été volés.

    En 2016, la justice américaine a reconnu Roman Seleznev coupable de cyberescroquerie et de vol de données personnelles.

    L'affaire Roman Seleznev, fils d'un député russe, a eu un important écho en raison des conditions de son arrestation. L'homme a été arrêté le 5 juillet 2014 à l'aéroport international de Malé, aux Maldives, où il passait des vacances avec sa femme et leur enfant. Les services spéciaux américains l'ont embarqué de force à bord d'un avion privé et envoyé à Guam. La diplomatie russe a qualifié cette démarche d'enlèvement et a dénoncé une violation du droit international.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

     

    Lire aussi:

    La Turquie crée une «cyber-armée» contre les menaces à la sécurité de l'information
    Les USA ont un nouveau cyber-ennemi, et ce n'est pas la Russie
    Cyberattaque au Royaume-Uni: Theresa May évoque une «attaque internationale de hackers»
    Tags:
    tribunal, condamnation, peine, cybercriminalité, piratage, Roman Seleznev, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik