Ecoutez Radio Sputnik
    Konstantin Kossatchev

    Sénateur russe: «La victoire de Rohani est un bon signe pour l’Iran et le monde entier»

    © Sputnik . Maxim Blinov
    International
    URL courte
    3210
    S'abonner

    Selon le chef du Comité de la Douma d'État de Russie pour les affaires internationales Konstantin Kossatchev, la réélection d’Hassan Rohani en tant que Président iranien est une bonne chose à la fois pour le pays et pour le monde.

    Le sénateur russe Konstantin Kossatchev a partagé avec Sputnik ses vues concernant la réélection d'Hassan Rohani.

    « Il semble que l'actuel Président iranien Hassan Rohani ait remporté les élections et ait été réélu au poste de chef de l'État. J'estime que c'est un bon signe à la fois pour le pays et pour le monde entier », a souligné M. Kossatchev.

    Selon lui, le peuple iranien a soutenu la direction adoptée par le dirigeant, dont la politique basée sur les réalités iraniennes est assez libérale et modérée. Le sénateur russe a également signalé que « le résultat actuel de Rohani était plus haut que celui de 2013 ».

    En outre, le Président a obtenu carte-blanche sur le plan de la politique extérieure.

    « C'est lui qui dirigeait le pays en 2015, au moment où le groupe 5+1 a signé un accord sur le nucléaire iranien. Sous sa présidence on a créé à Astana une plateforme de pourparlers syriens entre la Russie, l'Iran et la Turquie », a affirmé Konstantin Kossatchev.

    Il a ajouté qu'Hassan Rohani savait négocier et, ce qui est tout aussi important, que c'est dans cette direction qu'il avait l'intention de se diriger.

    « C'est un message positif pour toute cette région volatile et, selon moi, pour la Russie. Nous avons réussi à trouver un langage commun et, j'en suis sûr, cela continuera », a conclu M. Kossatchev.

    Le président sortant, Hassan Rohani, a remporté ce samedi l'élection présidentielle face à son principal rival Ibrahim Raïssi.

    Les résultats définitifs du scrutin qui avait lieu vendredi le créditent de 57 % des voix contre 38,3 % pour son principal rival, le conservateur Ebrahim Raisi, protégé de l'ayatollah Ali Khamenei, le guide suprême de la Révolution, indique le média, citant la télévision publique iranienne.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Présidentielle en Iran: les listes des candidats comportent des irrégularités
    Les présidentielles en Iran
    Présidentielle en Iran: deux favoris, dont Rohani
    En Iran, le suspense reste entier à cinq jours de la présidentielle
    Tags:
    politique internationale, présidence, élection présidentielle, Hassan Rohani, Konstantin Kossatchev, Iran, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik