International
URL courte
22322
S'abonner

Les Philippines n'ont aucun moyen militaire pour résoudre leur contentieux territorial avec la Chine, a reconnu le président du pays.

Si les Philippines entrent en conflit direct avec la Chine à cause de leur contentieux territorial en mer de Chine méridionale, ce sera un carnage, a déclaré aux médias russes le Président philippin Rodrigo Duterte.

« Vous escomptez que je lance une guerre avec la Chine? Mais est-ce que je possède des missiles pour frapper la Chine? » a demandé aux journalistes le chef de l'État philippin.

Selon lui, « si cela arrive, cela sera un carnage ».

Les tensions en mer de Chine méridionale prennent une tournure de plus en plus préoccupante, Pékin affirmant notamment que les îles Paracels, ou Xisha en chinois, font partie intégrale du territoire chinois. La Chine a pris le contrôle des îles en 1974 après une brève confrontation avec la marine sud-vietnamienne. Le Vietnam revendique toujours ces îles, de même que les Philippines, le Brunei, la Malaisie et le Taïwan.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Duterte donne un coup d'accélérateur à l'occupation d'îles en mer de Chine méridionale
Duterte ouvre les eaux territoriales philippines aux navires russes
Duterte menace les terroristes de les «manger» avec du vinaigre et du sel
Deux millions de Français contaminés par le Covid-19, affirme une étude britannique
Tags:
îles contestées, Rodrigo Duterte, Mer de Chine méridionale, Chine, Philippines
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook