International
URL courte
3240
S'abonner

Le Président philippin Rodrigo Duterte a souligné que son homologue américain Donald Trump était son ami tout en dénonçant les actions hypocrites des pays européens et occidentaux.

Les Philippines ne sont plus un pays pro-occidental et préfèrent nouer des liens avec la Chine et la Russie en raison de l'hypocrisie des pays européens et des États-Unis, a déclaré dimanche le Président philippin Rodrigo Duterte.

« Je n'ai rien contre l'Amérique. C'est un pays normal. Donald Trump est mon ami. Mais nous avons modifié notre politique extérieure […]. Pourquoi ? Parce que le monde occidental — les pays de l'UE et les autres — agit de façon hypocrite », a indiqué le Président Duterte aux médias russes à la veille de sa visite en Russie, programmée du 22 au 26 mai.

Le dirigeant philippin a ajouté qu'il ne permettrait pas aux États-Unis de considérer les Philippines comme leur colonie.

« Je ne permettrai pas qu'on me traite comme un gouverneur de colonie. Nous sommes un État indépendant. Nous pouvons surmonter les difficultés. Nous pouvons avoir faim, mais nous réclamons qu'on nous traite d'une façon décente », a ajouté le chef de l'État philippin.

Élu à son poste en mai 2016, Rodrigo Duterte s'est distingué par de nombreuses déclarations peu complaisantes à l'égard de Washington durant le second mandat de Barack Obama. Il s'est notamment payé un petit scandale en qualifiant Barack Obama de « fils de p… », prétendant plus tard n'avoir pas voulu insulter le Président américain. Mais il n'a pas tardé à traiter d'imbécile le secrétaire général de l'Onu Ban Ki-moon. En octobre dernier, M. Duterte avait réclamé une « séparation » d'avec Washington avant de faire marche arrière en déclarant qu'il ne voulait pas torpiller une alliance vieille de 70 ans.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Duterte: si les Philippines entrent en conflit avec la Chine, ce sera un carnage
Quand Rodrigo Duterte appelle Xi Jinping à la demande de Donald Trump
Duterte menace les terroristes de les «manger» avec du vinaigre et du sel
Pour Duterte, le Haut-commissaire de l’Onu aux droits de l’homme est un «idiot»
Les USA semblent céder face aux menaces de Duterte
Tags:
critiques, hypocrisie, Union européenne (UE), Donald Trump, Rodrigo Duterte, Russie, Philippines
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook