International
URL courte
5111
S'abonner

Au moins 45 personnes ont été tuées et plus de 30 blessées dans l'attentat qui a frappé dimanche 21 mai le siège du groupe islamiste Ahrar al-Cham dans le nord de la Syrie.

Deux explosions qui ont retenti dimanche près du siège du groupe islamiste Ahrar al-Sham dans un village situé à l'est de la ville syrienne de Saraqeb, dans la province d'Idlib, ont fait 45 morts et plus de 30 blessés, a annoncé à Sputnik une source locale.

La source n'a pas précisé s'il y avait des victimes parmi les civils, mais elle a indiqué que l'un des chefs de ce groupe avait été tué lors de l'attaque.

Pour le moment, personne n'a revendiqué l'attentat, mais les membres d'Ahrar al-Cham affirment qu'il a été commis par un kamikaze de Daech. Selon eux, le terroriste a d'abord laissé près du bâtiment une motocyclette piégée puis est entré au siège pour faire sauter une bombe sur lui-même et celle attachée à la moto.

Bien que Daech et Ahrar al-Cham s'opposent tous les deux au président syrien de Bachar el-Assad, ces groupes radicaux s'affrontent constamment depuis le début de la guerre civile en Syrie. En avril 2016, les médias ont rapporté qu'Ahrar al-Cham avait rejoint le Front al-Nosra.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Une personne de 70 ans environ décapitée à l'intérieur de la basilique Notre-Dame à Nice, selon Nice-Matin
Un million de Français sont actuellement porteurs du virus, estime Olivier Véran
Le Kremlin réagit après les piques de Kadyrov contre Macron
Tags:
attentat, Ahrar al-Sham (Libres du Sham), Etat islamique, Idlib, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook