International
URL courte
15372
S'abonner

Les tirs de missiles nord-coréens retardent la solution au problème de la dénucléarisation de la péninsule coréenne, selon un diplomate russe.

Les tirs de missiles nord-coréens ne contribuant pas à résoudre le problème de la dénucléarisation de la péninsule coréenne, Moscou appelle Washington à la retenue, a déclaré, le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov

« Il est certain que nous estimons que cette activité ne profite pas à l'objectif numéro un, qui est une solution politique à tous les problèmes de la dénucléarisation de la péninsule coréenne », a indiqué le diplomate.

« Mais, d'un autre côté, je ne peux pas m'empêcher d'exhorter nos collègues à Washington et dans les capitales des États de l'Asie du Nord-est, alliés des États-Unis, à faire preuve du maximum de retenue, à ne pas intensifier les exercices militaires et déployer des systèmes modernes d'armement en riposte aux actions de Pyongyang, parce que ce genre de contre-mesures, entre guillemets, n'est pas autre chose qu'une escalade des tensions, contre laquelle nous nous prononçons », a souligné le vice-ministre.

Dimanche dernier, Pyongyang a tiré un missile balistique de moyenne portée, provoquant un tollé de la communauté internationale. Le Conseil de sécurité de l'Onu se réunira mardi pour débattre de nouvelles sanctions à imposer contre la Corée du Nord.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Tir de missile nord-coréen: Séoul et Tokyo convoquent leurs Conseils de sécurité
Les essais du missile balistique nord-coréen de moyenne portée Hwasong-12
Alerte à la bombe: l’Arc de triomphe évacué - images
Le Président algérien Tebboune hospitalisé
Tags:
retenue, ministère russe des Affaires étrangères, Sergueï Riabkov, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook