International
URL courte
13183
S'abonner

En divulguant avec enthousiasme des informations strictement confidentielles concernant le programme des premières dames durant le sommet de l'Otan prévu jeudi prochain, la secrétaire d'État belge Zuhal Demir a commis une énorme bourde…

Dans une interview accordée à la télévision belge, Zuhal Demir, secrétaire d'État belge, a avoué avec joie qu'elle servirait de guide gouvernementale à Brigitte Macron, Melania Trump ou Sophie-Grégoire Trudeau au Musée Magritte durant le sommet de l'Otan jeudi prochain.

« J'ai déjà acheté des hauts talons pour suivre Melania », avait-elle déclaré sans cacher son excitation.

L'enthousiasme de Zuhal Demir a toutefois été de courte durée: elle s'est attiré les foudres de la Maison-Blanche pour avoir divulgué le programme de la visite, une information strictement confidentielle.

D'après une source diplomatique citée par Het Laatste Nieuws, l'incident aurait forcé le Premier ministre belge Charles Michel à écarter la secrétaire d'État de l'événement. Du coup, c'est sa femme, Amélie Derbaudrenghien, et l'épouse du secrétaire général de l'Otan qui assureront la visite.

Selon le ministre de l'Intérieur, Jan Jambon, « dans la préparation d'une telle visite, certaines choses changent parfois ».

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Ivanka Trump bientôt mariée à un Saoudien?
«Je commence à vraiment comprendre les Français»: agacé, Laurent Delahousse recadre Schiappa et Faure - vidéo
La Chine annonce la découverte de deux gigantesques gisements de pétrole et de gaz
Plusieurs militaires de la force Barkhane au Mali blessés par une voiture piégée
Tags:
première dame, sommet, OTAN, Belgique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook