Ecoutez Radio Sputnik
    Combattants des YPG

    «Les USA finiront par comprendre qu’armer les Kurdes de Syrie est une erreur»

    © REUTERS / Rodi Said
    International
    URL courte
    203318
    S'abonner

    Dans une interview accordée à Sputnik, le ministre turc de la Santé Recep Akdag commente la décision de l’administration américaine d’armer les milices kurdes syriennes YPG, qualifiées de «terroristes» par Ankara.

    La Turquie est ouverte à des accords susceptibles de promouvoir les relations entre alliés et tenant compte des intérêts réciproques des parties, mais elle ne voit pas toujours de réponse adéquate de ses partenaires, a déclaré à Sputnik Recep Akdag, évoquant la décision de Washington d'armer les Unités kurdes de protection du peuple (YPG), considérées par Ankara comme la filiale syrienne du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK).

    Recep Tayyip Erdogan
    © REUTERS / Vasily Fedosenko

    « On observe notamment une situation pareille en Syrie. Un État qui est notre allié décide de livrer des armes aux Unités de protection du peuple kurde, structure liée au PKK. […] Nous essayons de faire comprendre aux Américains qu'aucun État ne peut utiliser à ses fins, même provisoirement, des organisations terroristes », a indiqué l'interlocuteur de l'agence.

    Selon lui, la Turquie ne cessera de renforcer ses positions dans la région et le monde, de développer son économie, d'élever le niveau de vie du peuple et de combattre le terrorisme.

    « Et les États-Unis finiront par comprendre que leur décision est une erreur », a résumé le ministre.

    Partenaire stratégique des États-Unis dans la région et deuxième armée de l'Otan par son effectif, la Turquie a vivement réagi à la récente décision américaine d'armer les milices kurdes YPG, qu'Ankara considère comme la filiale syrienne du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), engagé dans une lutte armée contre les forces turques depuis 1984, et redoute que les armes livrées puissent un jour être utilisées par les rebelles du PKK contre son armée.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Plus de détails sur les armements lourds que les USA livrent aux milices kurdes YPG
    Les Kurdes de l'YPG disent subir toujours les attaques de l'armée turque
    Manifestations turques à Paris: pour et contre le PKK
    Tags:
    armements, terrorisme, alliés, Kurdes, OTAN, Unités de protection populaire kurdes (YPG), Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), Sputnik, Recep Akdag, Syrie, Washington, États-Unis, Ankara, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik