Ecoutez Radio Sputnik
    Rodrigo Duterte, lors de sa rencontre avec son homologue russe Vladimir Poutine

    Duterte à Moscou pour demander l’aide de Poutine dans sa lutte contre Daech

    © Sputnik. Sergey Guneev
    International
    URL courte
    212251472

    Le président philippin Rodrigo Duterte est venu à Moscou pour s’assurer du soutien de la Russie et passer des commandes d’armements modernes.

    Les Philippines ont besoin d'armements modernes et demandent l'aide de la Russie, a déclaré mercredi le président du pays, Rodrigo Duterte, lors de sa rencontre avec son homologue russe Vladimir Poutine.

    « Notre pays a besoin d'armements modernes. Nous avions passé des commandes aux États-Unis, mais la situation n'est pas trop favorable à présent. Et pour combattre Daech, leurs détachements et leurs groupes épars, il nous faut des armes modernes. Je suis venu pour m'assurer de votre soutien et demander votre aide », a déclaré M. Duterte.

    Il a appelé à développer les échanges commerciaux entre les deux pays. Le président russe, pour sa part, a souligné que la Russie et les Philippines avaient des projets en commun, y compris dans le domaine de la coopération technique militaire.

    Le président philippin a dû interrompre sa visite à Moscou pour rentrer dans son pays où des affrontements avec les terroristes sont en cours, faisant des victimes.

    Le 23 mai au soir, le président philippin a introduit la loi martiale dans le sud du pays, où l'armée nationale combat un groupe soutenant Daech.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Duterte: si les Philippines entrent en conflit avec la Chine, ce sera un carnage
    Quand Rodrigo Duterte appelle Xi Jinping à la demande de Donald Trump
    Trump traite Kim Jong-un de «fou à l’arme nucléaire»
    Tags:
    Etat islamique, Rodrigo Duterte, Vladimir Poutine, Philippines, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik