International
URL courte
Attentat de Manchester (mai 2017) (59)
951
S'abonner

La mère d’Olivia Campbell, une adolescente de 15 ans qui était portée disparue depuis l’attentat survenu lundi soir à Manchester, a confirmé le décès de sa fille et lui a envoyé un dernier message via Facebook.

« Repose en paix ma précieuse fille magnifique. Tu es partie trop tôt rejoindre les anges. Garde le sourire, ta mère qui t'aime tant », tel est le dernier message de Charlotte Campbell à sa fille Olivia tuée dans l'attentat de Manchester.

Pendant toute la journée de mardi, la mère désespérée lançait des appels dans les médias et sur les réseaux sociaux pour tenter de la retrouver.
Olivia Campbell, 15 ans, assistait au concert de la chanteuse américaine Ariana Grande en compagnie d'un de ses amis, Adam, qui a été blessé et transféré à l'hôpital.

« Le dernier contact que j'ai eu avec elle, c'était vers 20h30 », a indiqué Charlotte Campbell à la BBC. « Elle me disait qu'elle passait un très bon moment et me remerciait de l'avoir laissée aller au concert ».

Le décès de la jeune fille de 15 ans a été confirmé par sa mère, Charlotte Campbell, mercredi, dans un message posté sur Facebook.

Mme Campbell n'était pas la seule à chercher un membre de la famille à la suite de l'attaque de Manchester lundi soir. Plusieurs parents et amis des disparus utilisaient activement la Toile pour retrouver leurs enfants et leurs proches dont on est sans nouvelles suite à l'attentat.

Un attentat-suicide a été perpétré lundi soir à la Manchester Arena pendant un concert de la chanteuse américaine Ariana Grande. Le groupe terroriste Daech a revendiqué l'attaque qui a fait 22 morts et environ 120 blessés dont 59 sont toujours hospitalisés. Parmi les morts et les blessés il y a des enfants. Plusieurs adolescents sont portés disparus.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Attentat de Manchester (mai 2017) (59)

Lire aussi:

Le terroriste de Manchester serait lié à Al-Qaïda
Juncker sur #Manchester: «Demain, nous riposterons»
Attentat de Manchester: la campagne électorale au Royaume-Uni toujours suspendue
Le Pr Raoult visé par une enquête, accusé d'avoir prescrit de l’hydroxychloroquine sans consentement
Tags:
enfants disparus, victimes, Manchester, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook