International
URL courte
Attentat de Manchester (mai 2017) (59)
904
S'abonner

«Étrange», «dangereux» et «très religieux» tels sont les qualificatifs qui pourraient caractériser Salman Abedi, l’auteur de l’attentat de Manchester, selon les gens qui l’ont connu.

Salman Abedi, soupçonné d'avoir perpétré l'attentat de Manchester, le soir du 22 mai, était d'origine libyenne. Deuxième enfant de sa fratrie, Salman, né en 1994 à Tripoli, a dû quitter son pays avec sa famille qui fuyait le régime de Mouammar Kadhafi. Ainsi, il s'est retrouvé à Londres, avant de déménager pour Manchester, où la famille Abedi a vécu au moins 10 ans.

En jeune comme les autres, Salman Abedi a fait ses études dans une école du coin, puis en 2014, il est rentré à l'Université de Salford pour étudier le commerce et la gestion. Cependant, ses études à l'université se sont mal passées et M. Abedi a été renvoyé.

C'est à ce moment-là que la radicalisation de Salman aurait commencé. D'autant plus que le Groupe islamique combattant en Libye (GIGL), groupe considéré comme terroriste par le Royaume-Uni, était très actif dans son quartier. Selon le quotidien britannique Telegraph, parmi les responsables de ce groupe figurait Abd al-Baset Azzouz, expert en fabrication de bombes, qui a quitté le Royaume-Uni pour la Libye pour diriger un autre groupe terroriste en lien avec Al-Qaïda.

En outre, l'imam de la mosquée fréquentée par Salman l'a qualifié d'« extrémiste dangereux ».

« Après mon discours contre Daech, Salman m'a regardé avec haine. Il avait le même regard pour moi avant et j'ai compris que je ne plaisais pas à cet homme. Pour moi, c'était évident. Il n'était pas content car je combattais Daech lors de mes prières le vendredi », a confié Mohammed Saeed El-Saeiti, l'imam de la mosquée de Didsbury, cité par le Telegraph.

Par ailleurs, la voisine de la famille Abedi a fustigé son comportement « étrange ».

« Il y a quelques mois de cela, Salman a prié dans la rue. Avec une voix très forte. En arabe », a-t-elle signalé.

Un ami de la famille a également qualifié Salman de garçon « très religieux ». Selon lui, toute sa famille était rentrée en Libye sauf lui et son frère aîné Ismai, professeur d'études coraniques à la mosquée de Didsbury.

Dans le même temps, Francis Kinsey, leur voisine, a confirmé que les parents de Salman étaient rentrés en Libye avant le Noël catholique. Son mari rappelle également qu'un énorme drapeau irakien ou libyen flottait au-dessus de la maison des Abedi.

Par ailleurs, les voisins décrivent l'arrivée des policiers pour perquisition dans la maison des Abedi.

« Cela ressemblait à une guerre », a relaté Mme Kinsey évoquant les actions de la police.

« Ils [les policiers, ndlr] ont cassé la barrière en bois séparant les maisons, puis ils ont collé une bandelette noire et l'explosion a retenti […]. L'opération n'a duré que 30 secondes. Je n'ai vu personne emmené par la police. Je pense que la maison était vide », a-t-elle rajouté.

Salman Abedi, soupçonné d'être responsable de l'attentat qui a frappé la salle omnisports Manchester Arena serait lié au groupe terroriste Al-Qaïda et aurait même suivi une formation à l'étranger, a relaté la chaîne de télévision NBC. Le journal The Times a confirmé de son côté que l'individu en question était récemment revenu de Libye, où il aurait pu suivre une formation dans un camp terroriste. La police et les services de renseignement vérifient ces informations.

Un attentat-suicide a été perpétré lundi soir à la Manchester Arena pendant un concert de la chanteuse américaine Ariana Grande. Le groupe terroriste Daech a revendiqué l'attaque, qui a fait 22 morts et environ 120 blessés, dont 59 sont toujours hospitalisés. Parmi les morts et les blessés figurent des enfants. Plusieurs adolescents sont toujours portés disparus.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Attentat de Manchester (mai 2017) (59)

Lire aussi:

Attentat de Manchester: après le frère, le père du terroriste interpellé en Libye
Le palais de Westminster fermera ses portes aux visiteurs après l’attentat de Manchester
Attentat de Manchester: le geste de deux SDF émeut le monde entier (Vidéo)
Attentat de Manchester: le déchirant message d’adieu d’une mère à sa fille
Attentat de Manchester: le kamikaze revenait tout juste de Libye
Juncker sur #Manchester: «Demain, nous riposterons»
Tags:
attaque, terrorisme, menace terroriste, attentat, Salman Abedi, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook