Ecoutez Radio Sputnik
    L’UE et les USA n’ont pas de position commune concernant la Russie, selon Donald Tusk

    L’UE et les USA n’ont pas de position commune concernant la Russie, selon Donald Tusk

    © AFP 2019 John Thys
    International
    URL courte
    1029
    S'abonner

    Lors du sommet de l’Otan à Bruxelles, le Président du Conseil européen, Donald Tusk, a rencontré le Président des États-Unis, Donald Trump. Outre les questions concernant l’Otan, le terrorisme et la sécurité, la Russie a été au centre de leur discussion.

    L'Union européenne et les États-Unis n'ont pas de position commune à l'égard de la Russie, a déclaré le Président du Conseil européen, Donald Tusk, après une réunion avec Jean-Claude Juncker et le Président américain, Donald Trump, à Bruxelles. Cette rencontre a été la première entre le dirigeant américain et les hauts responsables de l'UE.

    « Certaines questions sont restées ouvertes comme le climat et le commerce », a déclaré M. Tusk aux journalistes peu de temps après la réunion au siège de l'Union européenne, à Bruxelles. « Et je ne suis pas 100 % sûr que nous puissions dire aujourd'hui, nous signifie monsieur le Président [Trump, ndlr] et moi-même, que nous avons une position commune, une opinion commune sur la Russie », a souligné le Président du Conseil européen.

    Par ailleurs, le dirigeant européen a ajouté qu'en ce qui concerne le conflit en Ukraine les positions de l'UE et des États-Unis coïncident. Il a également mentionné que les parties avaient discuté des questions de politique étrangère, de sécurité, du commerce et de l'environnement.

    Les relations entre la Russie et les pays occidentaux se sont considérablement détériorées sur fond de crise en Ukraine, tout particulièrement après le rattachement de la Crimée à la Russie survenu à l'issue d'un référendum en mars 2014. Les pays de l'Union européenne ont d'abord introduit des mesures restrictives contre des personnes physiques. Par la suite, des mesures restrictives sectorielles ont été imposées, ainsi que des sanctions contre la péninsule de Crimée.

    La Russie a riposté, en frappant d'embargo en août 2014 plusieurs denrées alimentaires, notamment les produits laitiers, la viande et les fruits et légumes en provenance de l'UE, du Canada, de l'Australie et de la Norvège.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    La Vénétie appelle le Premier ministre italien à lever les sanctions antirusses
    Pour Berlin, l’Ukraine, qui tente de rejoindre l’UE, contrevient aux valeurs européennes
    « Les sanctions contre la Russie seront levées prochainement », selon un sénateur italien
    Diplomatie russe: l’UE tend à dépolitiser son approche de la Russie
    Tags:
    position, commune, conflit ukrainien, Russes, sommet, OTAN, Jean-Claude Juncker, Donald Trump, Donald Tusk, Bruxelles, Belgique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik