Ecoutez Radio Sputnik
    Ambulance, image d'illustration

    Égypte: les attaques contre les chrétiens s'élargissent et se diversifient

    © AP Photo / Amr Nabil
    International
    URL courte
    1010

    L'attentat contre des pèlerins coptes a été bien préparé. Il montre que les extrémistes diversifient les moyens d'attaque contre les chrétiens en Égypte. Leur but est de distraire l'armée qui mate les extrémistes dans le Sinaï.

    L'attaque terroriste contre un bus transportant des pèlerins coptes dans la province d'Al-Minya (sud de l'Égypte) a fait entre 25 et 50 victimes. Commentant cet attentat inhumain le chercheur et penseur Hani Samir, lui-même copte, note que les attaques terroristes visant les chrétiens d'Égypte gagnent en ampleur.

    « L'attaque terroriste contre les coptes est cette fois-ci différente, ce qui témoigne d'un élargissement et d'une diversification des types d'attaques contre les chrétiens d'Égypte. Et ce phénomène mérite d'être profondément examiné », a-t-il déclaré dans un commentaire à Sputnik.

    Et de rappeler que cette fois-ci les terroristes avaient choisi une région déserte et difficilement franchissable, pratiquement coupée du monde. « Pourtant, le monastère situé non loin de là est protégé par les arabes et jamais ce genre de problème n'avait surgi auparavant ».

    Cette route, longue de 23 km, n'est pratiquement pas couverte par les réseaux mobiles.

    « Ceci signifie que l'opération terroriste avait été soigneusement préparée. Ce monastère est quotidiennement visité par de nombreux pèlerins venus des quatre coins du pays », a poursuivi l'expert.

    Selon lui, les extrémistes mènent exprès des attaques pour distraire l'armée et aider ainsi les extrémistes qui sont sur le reculoir dans le Sinaï.

    Il soutient la thèse selon laquelle le bilan de l'attaque oscillerait autour de 50 victimes, expliquant qu'à l'intérieur du bus il y avait beaucoup de pèlerins accompagnés de leurs enfants, dont uniquement trois ont réussi à se sauver.

    Plus tôt dans la journée on a appris que des hommes masqués ont ouvert le feu à l'arme automatique sur un bus qui transportait des pèlerins au monastère de Saint-Samuel, à plus de 200 km au sud du Caire. Après l'attaque, les terroristes ont pris la fuite.

    Officiellement, l'attaque a fait 25 victimes. Toutefois, Al Anba Irmia, chef du Centre orthodoxe copte, fait état de 35 morts et l'évêque de Magaga évoque pour sa part 50 morts.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

     

    Lire aussi:

    Les Coptes en Égypte, une minorité en voie de disparition
    Egypte: Moscou appelle à mettre fin aux attaques contre les églises coptes
    Plus de 80 coptes égyptiens demandent l'asile en Italie
    Tags:
    chrétiens, islamisme, attentat, victimes, attaque, bus, terrorisme, Egypte
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik