Ecoutez Radio Sputnik
    Malte

    La Main du Kremlin passe ses vacances à Malte... mais ne perd pas son emprise!

    CC0 / Pixabay
    International
    URL courte
    Par
    12819
    S'abonner

    Tandis que les grands pays de l'Europe frémissaient à l'idée de nouveaux plans discrètement élaborés par l'abominable Main du Kremlin, le plus petit membre de l'UE, Malte, s'est pris les pieds dans sa toile maléfique, ceci sur son propre sol. Comment la Russie est-elle parvenue à créer des troubles sur cette île? Éclairage (malgré peu convaincant).

    Une petite déception pour ceux qui ont cru que La Main du Kremlin était un peu oisive ces derniers temps : la Russie se trouve « impliquée » dans un autre processus politique en Europe, cette fois-ci à Malte. Que faire lorsqu'on a des problèmes dont on ne réussit pas à se débarrasser ? Évidemment, on évoque un complot russe !

    Frustré par le scandale de corruption et forcé d'annoncer des législatives anticipées, le Premier ministre du plus petit pays européen, Joseph Muscat, n'a trouvé rien de mieux que de dénoncer une soi-disant ingérence de Moscou dans la campagne électorale locale. En cela, les informations sur une telle menace ont été prétendument fournies par les services de renseignement américain et britannique, la CIA et le MI6.

    Le dirigeant du Parti nationaliste de Malte, Simon Busuttil, a qualifié cette hypothèse d'absolument « ridicule et absurde », estimant que le chef du gouvernement avait perdu le sens de la réalité.

    Les déclarations de M. Muscat ont suivi la publication d'un article sur Intelligence Online titré « Opération russe de déstabilisation en cours à Malte? », selon lequel le MI6 et la CIA, préoccupés par une « implication possible » de la Russie dans la campagne électorale qui a à peine démarré sur Malte, se sont précipités pour informer les forces de sécurité de l'île de la menace imminente…

    Plus précisément, il s'agit des prétendus intentions du Kremlin de se venger du gouvernement de Joseph Muscat à cause de deux décisions. Primo, en octobre 2016, Malte avait interdit au groupe naval russe, avec le porte-avions Amiral Kouznetsov à sa tête, de refaire le plein dans son port. Secundo, le document introduisant le régime sans visas pour les Ukrainiens entrant dans l'Union européenne avait été adopté entre autres grâce aux efforts de Malte, qui présidait le Conseil de l'UE.

    Et voilà la vengeance sanglante russe (dont on ne trouve pas bien sûr de preuves) ! Intelligence Online nomme les « complices », Marie E. et Alex Zaslavski, citoyen américain habitant en Californie, qui tentent prétendument de saper le gouvernement Muscat. Certes, sur l'ordre direct du Kremlin.

    Pendant que le Premier ministre et son entreprise offshore Egrant sont enlisés dans un scandale de corruption, le média affirme que la méchante Marie envisageait d'utiliser ce chapitre noir à ses propres fins. Entre-temps, comme l'a confirmé M. Muscat, il ne disposait pas de preuves des liens de la mystérieuse Marie avec les autorités russes.

    « Je ne sais même pas quoi faire, rire ou pleurer. Il est absurde de supposer que la Russie puisse être derrière cela », a estimé Simon Busuttil. « Muscat devrait être assez intelligent pour comprendre qu'il est bien égal à Vladimir Poutine de savoir si c'est lui ou quelqu'un d'autre qui dirige le pays. C'est sa situation désespérée qui pousse Muscat à faire de telles déclarations ridicules. Il a perdu entièrement le sens de la réalité. »

    En tout cas, quelle bonne histoire ! Digne d'une soirée calme et douillette autour d'un thé chez les fans de la saga « La Main du Kremlin de nouveau en chasse »…

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Quand la Main Du Kremlin sape la sécurité lituanienne… à coups de cartoons!
    «Tentative de coup d'État au Monténégro»: qui est derrière ce «complot russe»?
    Sous-marins, navires et «petits marins bleus» de Poutine à l'assaut de l'Europe
    Tags:
    La Main du Kremlin, La Faute Aux Russes, campagne électorale, élections législatives, ingérence, complot, Joseph Muscat, Vladimir Poutine, Malte, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik