International
URL courte
7527
S'abonner

Les dirigeants du G7 ont promis d'adopter de nouvelles mesures restrictives à l'encontre de Moscou sur fond de crise ukrainienne "si ses démarches le rendaient nécessaires".

Les leaders des pays du G7 ont conditionné la levée des sanctions antirusses à la mise en œuvre des accords de Minsk destinés à mettre fin à la crise ukrainienne, tout en se déclarant prêts à adopter de nouvelles mesures restrictives à l'encontre de Moscou, selon la déclaration adoptée à l'issue du sommet du G7 à Taormina, en Italie.

« Les sanctions resteront en vigueur tant que la Russie n'aura pas rempli l'intégralité de ses obligations prévues par les accords de Minsk sur la base du respect de la souveraineté de l'Ukraine », lit-on dans le document.

Dans le même temps, le G7 se réserve le droit d'adopter de nouvelles mesures restrictives à l'encontre de Moscou « si ses démarches le rendent nécessaire », indique le communiqué.

Néanmoins, les pays du G7 se sont déclarés disposés à coopérer avec Moscou dans la résolution des crises régionales et dans d'autres dossiers présentant un intérêt commun.

Vendredi, le conseiller économique de la Maison-Blanche Gary Cohn a annoncé que le Président américain Donald Trump envisageait de maintenir les sanctions décrétées à l'encontre de Moscou par l'administration Obama et n'excluait pas leur durcissement.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

L'Autriche appelle à revoir les sanctions antirusses «nuisibles» à l'UE
De nouvelles sanctions antirusses «pour des actions agressives» pourraient être imposées
Le Sénat US ne prévoit pas de nouvelles sanctions antirusses, mais…
Deux personnes mortellement blessées au couteau dans le nord des Pays-Bas
Tags:
Russie, Ukraine, Donald Trump, Gary Cohn, G7, sommet du G7 de 2017, sanctions, accords de Minsk, crise en Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook