Ecoutez Radio Sputnik
    Le G7 exige une pression russe sur Damas: «le jeu des terroristes», selon un député russe

    Le G7 exige une pression russe sur Damas: «le jeu des terroristes», selon un député russe

    © Sputnik . Vladimir Astapkovich
    International
    URL courte
    19244
    S'abonner

    Les pays du G7 ont appelé Moscou à influencer Damas pour que la République arabe respecte le cessez-le-feu, une situation qui jouerait en faveur des groupes terroristes, a affirmé samedi 27 mai à Sputnik le vice-président du comité des affaires étrangères de la Douma (chambre basse du parlement russe), Alexei Chepa.

    Lors du sommet du G7, les dirigeants des pays-membres ont fait une déclaration conformément à laquelle Moscou devrait exercer une influence sur le Président de la République arabe syrienne pour que les troupes gouvernementales cessent les combats. Selon un député russe, un tel discours ne fait que le jeu des terroristes.

    « Ce sont des déclarations insensées: ne nous battons pas, mais détruisons-les. De telles déclarations font le jeu de Daech » a commenté M. Chepa.

    Selon le parlementaire, il est impossible de lutter contre les terroristes de manière pacifique. Il a également ajouté que la plupart des accords concernant la libération d'un grand nombre de localités en Syrie étaient conclus aujourd'hui. Des négociations sont également menées avec les différentes forces de l'opposition en Syrie.

    « Mais avec Daech et le Front al-Nosra [rebaptisé Front Fatah al-Cham, ndlr], il n'y a pas de négociation, parce qu'ils ne veulent mener aucune négociation, entamer aucun processus de réconciliation, c'est pourquoi la seule façon de parler avec eux, c'est malheureusement par la force » a conclu le député.

    Les pays du G7 ont appelé la Russie et l'Iran à influencer Damas pour entamer un cessez-le-feu et attendent que les négociations à Astana sur les zones de désescalade conduisent à une réduction réelle de la violence en Syrie.

    Les leaders des pays membres du Groupe des sept (G7, à savoir l'Allemagne, le Canada, les États-Unis, l'Italie, le Japon, la France et le Royaume-Uni) se sont réunis les 26 et 27 mai à Taormina, en Sicile, lors d'un sommet visant à discuter les problèmes internationaux qui sont à l'ordre du jour, notamment la lutte antiterroriste et la crise migratoire.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Une protestation massive contre le G7 dérape à Taormina
    G7: «Les menaces nord-coréennes ont atteint un nouveau niveau»
    Le G7 se réserve le droit de décreter de nouvelles sanctions contre Moscou
    «Inutile», ce sommet du G7? Un analyste US s’explique
    Les pays du G7 reconnaissent l’importance du dialogue avec la Russie
    Les pays du G7 feront front uni contre le terrorisme et son financement
    Tags:
    terrorisme, opposition, coopération, lutte antiterroriste, Etat islamique, G7, Damas, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik