Ecoutez Radio Sputnik
    Ali Khamenei

    L'ayatollah Khamenei accuse l’Arabie saoudite d’être «intime avec les infidèles»

    © AP Photo/ Office of the Iranian Supreme Leader
    International
    URL courte
    151512290

    La normalisation des relations entre l’Arabie saoudite et les États-Unis a provoqué une vague d’indignation de la part de Téhéran. Dans sa virulente attaque, l'ayatollah Ali Khamenei est allé jusqu’à qualifier les dirigeants de l’Arabie saoudite de «gens indignes».

    L'ayatollah Ali Khamenei, le guide suprême iranien, a critiqué les autorités saoudiennes pour l'amélioration des relations avec les États-Unis après la visite du Président américain Donald Trump à Riyad, selon son site officiel.

    « Malheureusement, des gens indignes ont pris le destin de communautés musulmanes et de certains gouvernements comme celui de l'Arabie saoudite », a déclaré l'ayatollah Ali Khamenei, cité par l'AFP, lors d'une réunion samedi soir à l'occasion du début du mois du ramadan.

    « En apparence, ces gens croient au Coran (…), mais dans la pratique ils agissent contre ses enseignements. Ils sont intimes avec les infidèles et offrent aux ennemis les biens qu'ils devraient utiliser pour leur peuple », a-t-il ajouté.

    M. Khamenei a également dénoncé « le comportement contraire au Coran au Yémen et à Bahreïn », ajoutant que « ceux qui commettent de tels actes contre les musulmans (…) sont condamnés au déclin et à la disparition ».
    L'Arabie saoudite et l'Iran, deux puissances régionales rivales, s'opposent sur tous les conflits régionaux.

    Lors d'un sommet qui a réuni, le 21 mai à Ryad, les États-Unis, les pays arabes et des États musulmans, l'Iran a été accusé par le Président américain Donald Trump et le roi Salmane d'Arabie de soutenir le « terrorisme » à travers le monde musulman.

    Le Président modéré iranien Hassan Rohani, triomphalement élu, a dénoncé lundi la réunion de Ryad comme un « spectacle » sans aucune « valeur politique ».

    En outre, l'Iran a également accusé l'Arabie saoudite de financer le terrorisme dans la région.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    L’Iran adopte des contre-sanctions à l’égard de Washington
    Déjà vu: les enjeux de la récente visite de Trump en Arabie saoudite
    À Riyad, Donald Trump se laisse entraîner dans la danse au sabre
    Tags:
    accusations, Irak, États-Unis, Iran, Arabie Saoudite
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik