Ecoutez Radio Sputnik
    Une cyberattaque

    WannaCry: le piratage en provenance de Chine ou de Singapour?

    © Sputnik . Natalia Silvestrova
    International
    URL courte
    Cyberattaque Wannacry (15)
    371
    S'abonner

    Les hackers responsables de l’attaque informatique d’envergure utilisant le virus WannaCry seraient des personnes originaires des régions du sud de la Chine, de Hongkong, de Taïwan ou encore de Singapour.

    L'analyse linguistique a démontré que le logiciel malveillant WannaCry, qui a frappé un grand nombre de pays du globe le 12 mai, a été écrit par un Chinois parlant un dialecte du sud, a annoncé le journal South China Morning Post citant l'entreprise américaine Flashpoint.

    Selon cette compagnie, une faute de saisie typique a permis d'établir que le texte du message apparu sur les écrans des ordinateurs infectés a été initialement rédigé en chinois, puis traduit en anglais.

    À l'aide des programmes de traduction automatique et sur la base de la version anglaise, les pirates ont obtenu les 26 autres textes écrits en différentes langues.

    De plus, le message en chinois contient une version dialectale du mot « la semaine » (libai), utilisé le plus souvent dans le sud du pays et sur les îles voisines.
    Pourtant, selon Zhang Kefeng, professeur de langue chinoise de l'université de Xiamen, cité par le journal South China Morning Post, la présence d'un mot dialectal ne saurait être une preuve fiable, car le mot « libai » est aussi utilisé dans le nord du pays.

    La cyberattaque utilisant le virus WannaCry est considérée comme le plus grand piratage à rançon de l'histoire. L'attaque a fait, selon Europol, 300 000 victimes dans au moins 150 pays depuis le 12 mai.

    Les pirates ont utilisé une faille de sécurité dans le système d'exploitation Windows utilisée par la NSA, « EternalBlue », dont l'existence a été révélée en avril par les groupes de hackers appelés The Shadow Brokers et Equation Group.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Cyberattaque Wannacry (15)

    Lire aussi:

    Il simule une attaque de WannaCry pour extorquer de l’argent à son père
    Pour Moscou, le virus WannaCry est un acte de cyberterrorisme
    WannaCry: le pire est à venir, selon un expert turc
    WannaCry: le Conseil de sécurité de Russie exclut la piste de services spéciaux
    Tags:
    message, dialecte, cyberattaque, Agence nationale de sécurité américaine (NSA), Taiwan, Hong Kong, Singapour, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik