International
URL courte
18562
S'abonner

L'ancien employé du renseignement américain Edward Snowden a ironisé sur les déclarations de la chancelière allemande Angela Merkel, qui estime que les Européens devraient prendre leur destin en main au lieu de s'en remettre aux autres.

Edward Snowden a apprécié avec humour les derniers propos d'Angela Merkel qui a appelé les Européens à prendre leur destin en main.

« C'est le moment qui définit l'époque », il a écrit sur sa page Twitter.

Après cela, il a publié un tweet humoristique dans lequel il a demandé à la chancelière si elle continuait à utiliser le même portable que le renseignement américain avait auparavant mis sur écoute.

« Pendant ce temps, à la NSA: "Pensez-vous qu'elle utilise toujours le même Blackberry?" »,  a ironisé Snowden.

Lors du sommet du G7 qui s'est tenu à la fin de la semaine à Taormina, en Sicile, Angela Merkel a indiqué que l'Europe ne pouvait plus compter sur les autres et devrait prendre son propre destin en main.

« Ces temps où l'on pouvait compter sur les autres sont révolus. C'est ce dont j'ai pris conscience au cours des derniers jours… Nous, Européens, devons vraiment prendre notre destin en main! », a déclaré Mme Merkel, citée par le tabloïd Bild.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Un premier Français meurt du coronavirus à Paris
Coronavirus: l’épidémie fait monter le cours de l’or et «la banque centrale américaine ne le veut pas»
Un grand requin blanc filmé au plus près par deux pêcheurs insouciants – vidéo
Deux militaires turcs tués dans une frappe à Idlib, 114 cibles syriennes éliminées dans une contre-attaque
Tags:
sommet du G7 de 2017, Angela Merkel, Edward Snowden, Europe
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook