Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump

    À qui profite la russophobie? La réponse du Washington Times

    © REUTERS / Dylan Martinez
    International
    URL courte
    6183
    S'abonner

    Les sentiments antirusses cultivés par les médias américains dernièrement s’expliquent par leur objectif de «faire du mal» à Donald Trump, et non pas à la Russie, a annoncé The Washington Times.

    Selon L. Todd Wood, célèbre chroniqueur du Washington Times, la russophobie dans les médias américains serait en fait un moyen de faire avancer les intérêts du Parti démocrate et de bloquer ainsi les initiatives émanant du Président des États-Unis.

    « Les démocrates utilisent les contacts avec la Russie que Donald Trump avait mis en place avant et après la présidentielle comme un instrument pour porter un coup au Président élu et l'empêcher de mettre en œuvre sa politique. Et les médias corrompus leur viennent en aide », a déclaré le chroniqueur, tout en précisant que le Parti démocratique « n'a et n'avait pas de problèmes avec le Kremlin ».

    Selon lui, il existe un autre exemple similaire d'« hystérie antirusse » dans l'histoire. À la fin des années 1990, le Président russe Boris Eltsine avait peur de perdre le pouvoir car il craignait des poursuites pénales.

    « Obama et les Clinton illustrent le même scénario », a indiqué M. Todd Wood.

    C'est pourquoi, d'après lui, les démocrates sont mécontents de la décision de Donald Trump de limoger le patron du FBI James Comey, qui « les avait défendus et qui était au courant de tous leurs secrets, jusqu'aux plus dangereux ».

    Le chroniqueur est persuadé que Moscou et Washington ne pourront pas vivre en paix sans respect mutuel.

    « Je ne crois pas que la Russie soit une menace pour les États-Unis. Les Russes ne coupent pas la tête des Américains ou de nos alliés. Du point de vue historique, la Russie est une grande puissance, et elle regagne ainsi l'estime de tous », a-t-il conclu.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Assange soutient l’intention du gendre de Trump de communiquer en secret avec Moscou
    Les propositions sur la destitution de Trump ne concernent que Washington, selon Moscou
    Trump divulgue des secrets à Lavrov: nouveau fake des médias US, selon Moscou
    Trump est devenue «plus prudent» à l'égard de Moscou, selon Ayrault
    Tags:
    élection présidentielle, Parti démocrate des Etats-Unis, présidence américaine, FBI, James Comey, Donald Trump, Russie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik