International
URL courte
639
S'abonner

Une vidéo présentant une rencontre en marge du sommet du G7 avec la participation du Président US Donald Trump et diffusée sur Twitter suscite beaucoup d’interrogations. Alors que le Premier ministre italien Paolo Gentiloni tenait un discours, le dirigeant américain a été saisi par une caméra… visiblement sans écouteurs!

Donald Trump se soucie-t-il d'avoir accès à la traduction d'un discours prononcé dans une langue étrangère ? Une vidéo diffusée sur Twitter par James Lansdale (@BBCJLandale) laisse cette question ouverte, présentant le Président américain visiblement sans écouteurs, à côté de ses homologues qui en sont munis.

Les utilisateurs de Twitter n'ont pas manqué de commenter cette vidéo. Plusieurs explications ont été émises à ce sujet.

« Il craint peut-être que les écouteurs ne mettent le bazar dans ses cheveux ? » se demande Andrea Catherwood (@acatherwoodnews).

« TRUMP : Comment vous pouvez écouter vos baladeurs quand cet homme italien parle ? Ici, je suis le seul qui me comporte bien », ironise Jeremy Newberger (@jeremynewberger).

Cependant, les spectateurs ne voient que l'oreille gauche de Donald Trump dans la vidéo. Le porte-parole de la Maison-Blanche Sean Spicer a essayé de mettre les points sur les « i » : il a expliqué sur Twitter que le Président américain avait l'habitude d'employer une seule oreillette, placée dans son oreille droite.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Martin Schulz accuse Trump de chantage politique
Nouveau tir de missile balistique nord-coréen, Trump averti
Trump rentre «en vainqueur» de son voyage à l'étranger
En Europe, Trump n’est plus le même qu’aux États-Unis
Tags:
écouteurs, discours, Sean Spicer, Paolo Gentiloni, Donald Trump, Italie, États-Unis, Europe
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook