International
URL courte
0 110
S'abonner

Faisant face à une vague d'attentats djihadistes, l’Égypte et la Libye ont décidé d’unir leurs efforts dans la lutte contre le terrorisme.

L'armée nationale libyenne (ANL) et le ministère égyptien de la Défense ont créé un état-major visant à coordonner les frappes aériennes contre les cibles du groupe terroriste Al-Qaïda en Libye, annonce Sky News Arabia.

Les frappes aériennes contre les terroristes seront réalisées sous le contrôle direct du commandant de l'armée nationale libyenne Khalifa Haftar.

Des avions égyptiens, en coordination avec l'ANL, ont bombardé lundi Derna, ville côtière de l'est libyen, poursuivant leurs raids de représailles après l'attaque meurtrière contre des pèlerins coptes qui aurait été fomentée en Libye, a annoncé le porte-parole des forces du chef de guerre libyen Khalifa Haftar.

L'armée égyptienne n'a pas souhaité faire de commentaire mais l'officier libyen, Abdoulsalam al Hassi, a indiqué que la cible des derniers bombardements était deux groupes libyens liés à Al-Qaïda.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Lourdement affaibli, un groupe terroriste lié à Al-Qaïda annonce sa dissolution
Moscou-Le Caire: Lavrov appelle à la lutte commune contre le terrorisme
Selon le commandant en chef libyen Khalifa Haftar, le Qatar finance Al-Qaïda
Tags:
frappe aérienne, Khalifa Haftar, Libye, Egypte
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik