Ecoutez Radio Sputnik
    Base US à Okinawa

    Le Japon voit rouge suite aux exercices militaires US sur l’île d’Okinawa

    © AFP 2017 TOSHIFUMI KITAMURA
    International
    URL courte
    134376441

    En dépit d’un accord bilatéral et du ressentiment de la population locale, les Etats-Unis continuent de mener des exercices de parachutistes sur l’île d’Okinawa. Le ministère japonais de la Défense n’a pas hésité à faire entendre son mécontentement.

    Le ministre japonais de la Défense, Tomomi Inada, a appelé mardi les troupes américaines déployées sur l'île d'Okinawa à annuler leurs entraînements de parachutistes, qui devront avoir lieu le 31 mai et le 1er juin, relate la chaîne NHK.

    « Nous avons demandé aux États-Unis d'annuler les exercices. Pour le moment, nous n'avons pas reçu de réponse de leur part », a indiqué le ministre.

    Pour rappel, le Japon et les États-Unis ont convenu en 1996 que les entraînements de parachutistes américains devaient être menés sur l'île d'Iejima, alors que les autres sites ne pourraient être utilisés à de telles fins que dans des circonstances exceptionnelles.

    En dépit de l'accord, les États-Unis ont déjà mené depuis avril dernier plusieurs exercices de ce type sur l'île d'Okinawa, tout en provoquant l'anxiété de la population locale et le courroux des fonctionnaires japonais.

    Pour rappel, le 26 décembre, le gouverneur d'Okinawa Takeshi Onaga, conformément à un arrêt de la Cour suprême du Japon, a annulé l'interdiction des travaux visant à relocaliser la base militaire américaine de Futenma, située dans cette préfecture. Il a en outre promis de continuer les procès visant à évacuer d'Okinawa les sites militaires des États-Unis.

    L'île d'Okinawa abrite la plupart des sites militaires américains déployés au Japon, y compris la plus grande base aérienne située hors des États-Unis. Près de 50 000 Américains, dont 30 000 militaires sont déployés sur l'île.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Gouverneur d’Okinawa: «La préfecture souffre toujours de la présence US»
    Les habitants d’Okinawa indemnisés pour le bruit des avions US
    La base militaire US restera dans la préfecture japonaise d’Okinawa
    Tags:
    parachutes, défense, Okinawa, Japon, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik